Baisse des permis annulés en 2009

C’est fait. Après plusieurs années de hausse continue, le nombre de permis annulés pour solde nul est en baisse sur les neufs premiers mois de l’année. Ainsi, 69 751 conducteurs ont perdu leur titre de conduite soit une chute de près de 8% par rapport à l’année dernière.

Plusieurs facteurs semblent en être à l’origine :

- « La peur du gendarme«  a fonctionné ces dernières années. Les automobilistes craignant d’être verbalisés ont levés le pied.

- « Les conducteurs sont plus vigilants sur l’alcool » : 8 fois sur 10, lorsqu’un automobiliste voit son permis annulé c’est à la suite d’une faute grave ayant entrainé la perte de 6 points. Avec les campagnes de prévention sur les stupéfiants, il ya une prise de conscience et donc moins de permis annulé.

- « L’efficacité des radars«  : les conducteurs ont intégrés que les radars automatiques étaient présents sur la totalité du territoire et peu à peu les comportements ont changés pour éviter de se faire flasher.

-  » Davantage de points récupérés » : ils sont 1,8 millions à avoir récupérer la totalité de leurs points soit 40% de plus que l’année dernière. Cette récupération de points s’est faite au travers de stages de sensibilisation à la sécurité routière ou selon le principe de récupération automatique.

- « Conduire sans permis est devenu difficile » : en effet, le nombre de conducteurs sans permis intercepté par les autorités a augmenté de 2% puisqu’il s’établit à 79 764 sur les 9 premiers mois. Ainsi, les automobilistes craignent davantage d’être arrêtés et font tout pour éviter de voire leur permis annulé. Outre le fait que vous ne pourrez plus conduire pendant 6 mois minimum, il vous faudra passer une visite médicale et un test psychotechnique avant de vous inscrire à l’épreuve du code de la route.

Source : Le Figaro

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *