Bien vendre sa voiture d’occasion – partie 3/3

vendre voiture particulier

Vous avez mis en ligne votre annonce pour vendre votre voiture d’occasion et croulez maintenant sous les appels téléphoniques. Il est temps de sélectionner un (ou plusieurs) heureux prétendant(s) à l’achat de Titine et  faire visiter cette merveille.

Oui, mais la magie doit perdurer lors du rendez-vous pour qu’il se solde par la vente de votre voiture d’occasion, alors, votre blog favori vous explique comment !

En tant que vendeur, soyez irréprochable !

 

homme pouce

 

Pour que l’acheteur ait une bonne image de votre voiture, il faut d’abord qu’il ait une bonne opinion de vous !

L’idéal, c’est de refléter une image qui correspond au type de voiture que vous vendez. Si vous cédez une voiture de sport, ça peut être un plus de montrer que vous êtes sportif. Je ne vous parle pas de venir en jogging mais de montrer qu’en tant que sportif, cette voiture vous correspondait idéalement.

Dans tous les cas, soyez bien propre sur vous lors du rendez-vous car personne n’aime s’assoir sur les sièges d’un propriétaire à l’hygiène douteuse, et je ne vous parle pas de toucher le volant…

Du côté de l’attitude, soyez sympathique, cela aide toujours à conclure une vente, et ce, dans tous les domaines. Il y a quelques années, je me rendais au McDo’ pour déjeuner et je me souviens encore de la sympathie de la jeune fille qui prenait la commande. Son comportement avait tellement éclairé ma journée que je n’arrêtais pas d’en parler, jusqu’à ce que ma meilleure amie, lassée, me balance : « ça va, elle t’a pas donné un rein non plus ! ». Bref, la sympathie, ça fait plaisir et en plus, ça paie !

Exposez les différentes options de la voiture ainsi que ses qualités et répondez simplement aux questions qui pourraient être posées. Si l’acheteur est intéressé, vous le verrez de suite, et d’autant plus s’il cherche la petite bête qui ferait baisser le prix.

Comme expliqué dans la partie 1 de cet article, ne vous éloignez pas trop de la somme de départ sinon vous concèderez que votre voiture à un ou plusieurs défauts. Si vous baissez trop le prix, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres. De plus si vous avez bien évalué votre véhicule au départ, vous ne devriez pas être trop éloigné de sa valeur de marché. Inutile donc de le brader !

Ne vous braquez pas si l’acheteur insiste et tente d’introduire un doute. Vous devez être sûr de votre produit et en faire une star : « Si ce n’est pas vous qui la prenez, ce sera quelqu’un d’autre », toujours avec le sourire. N’oubliez que l’achat-vente est un jeu. L’acheteur va probablement vous tester, garder votre sang froid et continuer la partie !

Vous devez refléter l’image d’une personne soigneuse et honnête pour augmenter le désir d’achat de l’individu en face de vous ! 

Soyez prudent lorsque vous vendez votre voiture

 deux personnes voiture

Dans le monde où nous vivons, les arnaques sont de plus en plus fréquentes et vous devez vous en prémunir.

Au risque de passer pour « un assisté », ne vous rendez jamais seul à un rendez-vous avec quelqu’un que vous ne connaissez pas. Et si quelques acheteurs passent par ce billet, je leur conseille également la même chose. On ne sait jamais sur qui on tombe !

Rencontrez-vous en journée, sur le parking d’un centre commercial qui brasse du monde par exemple, pour qu’en cas de problème, vous ne soyez pas seul. Lorsque le potentiel acheteur essaiera la voiture, montez avec lui. Ne laissez jamais un acheteur seul dans votre voiture, et encore moins s’il est accompagné d’un ami.

A la rédaction de cet article, ma collègue me racontait la mésaventure d’une connaissance qui avait accepté de prendre les papiers d’identité de l’acheteur en garantie, durant sa virée en voiture. L’internaute n’est finalement jamais revenu et les papiers étaient faux ! Prudence donc lors de la vente de votre véhicule d’occasion !

Mettez-vous au calme pour sceller la vente

 signer contrat

Maintenant que l’acheteur est totalement conquis, il est temps de se mettre au calme pour sceller la vente de votre voiture d’occasion. Je ne vous assure pas qu’il va l’acheter dans la foulée, quoi que c’est ce qui s’était passé lors de la vente de la Ford Fiesta de ma mère, mais son exemple n’est pas à suivre : la vente s’était faite de nuit, sur un parking désert avec une transaction en liquide… c’était une autre époque.

Lors de la vente, installez-vous dans un lieu calme mais public, si vous le pouvez. Retournez au McDo’ que je fréquentais il y a quelques années, la serveuse y est peut-être toujours présente, elle vous mettra à l’aise !

Portez tous les documents nécessaires à la vente :

-          la carte grise, que vous barrerez avec la mention « Vendu le ». Attention, la préfecture est très à cheval sur le jour et l’heure de la vente qui doit être la même sur tous les documents.

-          Le procès verbal du contrôle technique valide de moins de 6 mois,

-          La déclaration de cession du véhicule,

-          Le certificat de situation administrative à retirer en préfecture et qui doit dater de moins de 15 jours,

-          Le carnet d’entretien du véhicule

-          Le cas échéant les factures en votre possession

-          Votre stylo porte-bonheur.

Dernier petit conseil, n’acceptez que les chèques de banque car ils restent encore le moyen de paiement le plus sûr et en même temps le plus aisé pour l’acheteur. Si vous avez peur des arnaques, prenez rendez-vous avec votre conseiller bancaire au moment de la vente afin qu’il authentifie le chèque. Sinon, vous pouvez demander à l’acheteur de vous indiquer le numéro du chèque ainsi que le nom de sa banque afin de vous assurer auprès d’elle qu’elle a bien édité un chèque de banque à votre nom, numéro à l’appui.

Et s’il vous venait à l’idée d’accepter une partie de la somme en espèces, assurez-vous bien que chaque billet n’est pas une pâle copie d’un vrai. Ce conseil peut paraitre banal mais combien de personnes, encore aujourd’hui, se font avoir car elles n’ont vérifié rapidement que les premiers billets de la liasse. Prenez donc le temps de bien les compter devant l’acheteur, vous assurant au passage qu’ils sont vrais !

Avec tous ces conseils, nul doute que vous allez réussir à bien vendre votre voiture d’occasion ! Tenez-nous au courant dans les commentaires si cette série d’articles vous a été utile et cliquez sur « J’aime » si vous l’avez appréciée ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *