Comment préparer son véhicule afin d’éviter la contre visite ?

contre visite controle techniqueToute personne possédant un véhicule est dans l’obligation d’effectuer un contrôle technique dans un centre agréé.

Le contrôle technique est redouté par la plupart des conducteurs car si certains défauts majeurs sont relevés sur le véhicule, celui-ci devra être soumis à une contre visite après réparations. Nous allons donc voir ensemble comment bien préparer son véhicule afin d’éviter la contre visite du contrôle technique.

Les points de contrôle

Afin de bien préparer son véhicule pour le contrôle technique, il est important de vérifier les principaux points de contrôle qui vont être examinés. Ces derniers se regroupent en 6 catégories :

  • L’éclairage : Le propriétaire du véhicule doit s’assurer du bon fonctionnement de l’ensemble de ses feux (feux de croisement, feux de route…). Il doit aussi contrôler l’éclairage des plaques d’immatriculation et les témoins du tableau de bord.
  • Le freinage : Le conducteur doit également veiller à ce que le système de freinage fonctionne bien. Les éléments nécessaires au freinage, comme les plaquettes de frein, doivent être en bon état et avoir une usure raisonnable.
  • La visibilité : Une bonne visibilité est capitale pour le conducteur. Il lui faut vérifier que son pare-brise n’a pas de gros impact (supérieur à 3 cm ou une pièce de 2 €) et que ses essuies glaces et rétroviseurs sont en bon état. Les plaques d’immatriculation doivent être visibles.
  • Les pneumatiques : Les pneus doivent également être en bon état et présenter un niveau d’usure raisonnable. Pour vérifier cela, il est conseillé de contrôler la hauteur et la profondeur de sculpture des pneumatiques. Elle doit être au minimum de 1,6 mm.
  • Les équipements : Afin de conduire dans de bonnes conditions, il est nécessaire que le véhicule dispose d’équipements en bon état. Pour cela vous, il faut vérifier les sièges, les ceintures de sécurité, les klaxons et les airbags.
  • La pollution : Les fumées d’échappement sont analysées pendant le contrôle. Il est difficile d’examiner ce point soi-même mais en cas de doute, il faut le faire vérifier auprès d’un professionnel. De même, il faut s’assurer que le pot d’échappement du véhicule est bien fixé et qu’il n’y a pas de fuites.

Vous l’aurez compris, il est nécessaire de bien préparer son véhicule si vous voulez éviter une contre-visite.

Comments

  1. says

    Un moment tant redouté et que je redoute en ce moment même…
    Pourquoi ne pas simplifier le système des contres-visite ? Honnêtement je suis pour le contrôle systématique des véhicules (et heureusement, en voyant certains véhicules sur la route…) mais qu’est-ce que la contre visite est contraignante. Des journées de travail de perdues pour rien…
    .

    • Rébecca Khapeo says

      C’est vrai que la contre-visite, c’est un embêtement en plus car il faut déjà se libérer pour le contrôle technique. Mais si on a la chance d’habiter pas loin du centre, la corvée est moins longue car la contre-visite ne dure en fait qu’une trentaine de minutes maximum puisque seuls les points spécifiés sont vérifiés. Que proposes-tu pour simplifier la contre-visite ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *