J’ai (enfin) testé le covoiturage !

Encore arrivée hier soir avec 45 minutes de retard. Marre de la SNCF. En plus ça fait un bail que je n’ai plus la carte 12-25 et que je paye plein taf… Alors la prochaine fois c’est décidé, je me lance, je covoiture ! Parce que oui, le covoiturage c’est économique, écologique et tellement plus fun !

Je covoiture. Je flippe un peu, alors j’essaye de m’auto-persuader… J’aimerais pas tomber sur un Ted Bundy quand même ?

BlaBlaCar, pour bien faire il faut bien commencer

Tout le monde en parle et on voit régulièrement des pubs à la télé. Je fonce !BLABLACAR

Direction Grenoble pour un petit weekend au ski, sans chaînes ni chaussettes, la neige n’est guère au rendez-vous (on boira du vin chaud au restaurant d’altitude). C’est facile et très pratique. Je rentre la ville de départ, la ville d’arrivée, et la date. Aix-Grenoble un vendredi, on me propose 11 chauffeurs. Ouah ! Entre 16 et 22 euros.

Pour me faire une idée j’ai effectué la même requête sur le site de la SNCF aux mêmes dates : entre 63 et 86 euros. No comment.

Plus d’options que la SNCF !

Afin de choisir mon chauffeur, j’ai plusieurs indications précises :

  • Le tarif bien-sûr !
  • La marque et le modèle du véhicule
  • L’heure de départ
  • Les points de départ ou points d’arrivée desservis (gare, sortie d’autoroute, centre-ville, etc.). Vous avez aussi la possibilité de voir ça directement avec le conducteur.
  • Le trajet emprunté (autoroute ?)
  • La photo de profil et l’âge du chauffeur (si vous êtes à la recherche de l’âme sœur, vous pouvez faire d’une pierre deux coups)
  • Voiture fumeur ou non-fumeur
  • Animaux acceptés ou non
  • Nombre de passagers maximum à l’arrière (2 ou 3), si vous voulez un peu de confort

Je paye directement sur le site et je reçois un code de réservation. Une fois ma réservation validée, mon chauffeur (Jean-Baptiste et non Ted) prend contact avec moi par téléphone pour les derniers détails.

Très bon point le jour J, mon chauffeur est ponctuel, sa voiture (une clio) est propre et il n’a pas mis ses Moon Boots pour conduire ! Nous serons 3 à faire le voyage vers Grenoble dans une ambiance plutôt agréable. Mon chauffeur est un pince-sans-rire, et enchaîne blague sur blague. Ça me va bien, mais j’ai l’impression que le troisième passager aurait préféré un peu plus de calme. Dommage pour lui !

Je donne mon code de réservation à mon chauffeur, qui l’utilisera pour se faire rémunérer par le site (ça c’est lui qui me l’a expliqué). BlaBlaCar prendrait un commissionnement de 10 à 11%. A vérifier !

Blabla mais pas que…

Pour essayer de faire le tour de la question, pour vous chers lecteurs, je suis allée faire la curieuse sur d’autres sites. Je n’ai pas pu tester toutes ces plateformes (je ne pars hélas pas en weekend toutes les semaines…).

IDVroom, dans le même esprit

La différence avec BlaBlaCar ? Davantage de courtes distances et des frais de gestion inférieurs à BlaBlaCar (même avec une réservation de dernière minute). Autre nuance liée au paiement, le covoitureur peut vous régler en espèces. Avis aux futurs covoitureurs : le site vous offre 20 € de remise ou 10% de remise en magasin chez Norauto pour fêter votre 1er voyage.

Ce qui est vraiment formidable c’est qu’il s’agit de la plateforme lancée par la SNCF en personne ;-) Ah ils ont compris alors ?

Bon, un « gros » problème quand même. Pour qu’une plateforme de mise en relation fonctionne, il faut…des relations ! J’ai effectué la recherche pour Aix-Grenoble aux mêmes dates que le trajet de BlaBlaCar : « Pour le moment, il n’y a pas de trajet déposé à cette date. » Oops !

Je trouve également l’interface beaucoup moins intuitive, même si le design est sympa.co voiturage

Wever, le réseau social de covoiturage urbain

Wever est un (nouveau) réseau social de covoiturage urbain pensé par des étudiants pour des étudiants. L’application est gratuite et disponible sur ITunes et Google Play.

Une fois téléchargée, la navigation est simple et intuitive : vous trouvez facilement des conducteurs ou des passagers qui vont dans la même direction que vous.
Une alternative sympathique aux bus bondés pour aller à la fac.

Certains conducteurs peuvent demander le partage des frais à partir de 0,50 centimes. Par exemple : Un Nice – Golfe-Juan en train vous revient 5,70 € contre maximum 1,50€ avec Wever.

L’application est récente. Son ambition ? Être implantée d’ici l’été 2016 dans les 80 villes universitaires de France. Je lui souhaite beaucoup de succès, avec une petite pensée nostalgique pour ma vie étudiante.

Un concept différent : le site Covoitur’Art

Lancé il y a un an à Lille, il propose de réunir des passagers en fonction de leurs affinités culturelles pour effectuer ensemble des voyages partout en France : musées, châteaux, festivals, etc. Le but est de faire partager vos découvertes ! Pourquoi pas ?

Alors, convaincus ? Mon expérience me donne en tout cas envie de recommencer pour mes trajets futurs. Plus de choix que le train, à des tarifs près de 4 fois moins cher. Si là vous n’êtes pas convaincus, c’est que vous avez des actions à la SNCF… (ou que vous êtes cheminots de père en fils, petit clin d’œil à mon beau-frère !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *