L’ouverture à la mobilité écologique, un chapitre ambitieux du projet de loi sur la transition énergétique

mobilite ecologiqueDans le projet de loi sur la transition énergétique, mené par Ségolène Royal, un important volet traite des transports. Il en ressort deux idées majeures qui, si elles sont concrétisées, pourraient très vite changer notre paysage automobile.

Le challenge : l’installation de 7 millions de bornes de recharge sur tout le territoire

Ce chiffre impressionnant, qui équivaut à environ une borne pour dix habitants, montre bien la motivation du projet. Notamment pour offrir l’accès à la mobilité écologique à tous les citoyens. Aucune date de programmation n’a été établie, en revanche, il faudra bien une dizaine d’années pour atteindre ce but. Toutes nouvelles constructions, que ce soit des locaux commerciaux, industriels ou des logements, se verront imposer la mise en place de bornes de recharges.

Le CIDD (Crédit d’Impôt Développement Durable) devrait également être revu à la hausse pour l’installation d’une borne électrique à son domicile. Nul doute qu’une telle couverture poussera les ventes de véhicules électriques, lesquels peinent encore à passer les 100 kilomètres d’autonomie. Par ailleurs, l’état s’engage à montrer l’exemple en renouvellent son parc roulant par des modèles plus écologiques, c’est à dire électrique, hybride ou fonctionnant avec des carburants à faible émission de gaz à effet de serre (comme le biogaz).

Un bonus écologique pouvant atteindre les 10 000 € sur l’achat d’un véhicule électrique

Aujourd’hui, la prime ADEM est de 6 300 € pour l’achat d’une voiture électrique. Mais il serait prévu une prime supplémentaire « à la conversion d’un vieux diesel » qui, une fois cumulée, pourrait atteindre les 10 000 €. L’autre bonne nouvelle, c’est que ces bonus écologiques seront également valables pour les locations de longue durée (leasing). A noter également que lors de l’achat d’un véhicule « propre », la taxe régionale est offerte.

Pour faire encore des économies lors à l’occasion d’une telle acquisition, vous pouvez comparer les prix des cartes grises, et ainsi gagner du temps et de l’argent en vous rendant sur des sites spécialisés à découvrir en suivant ce lien. Donc si nous ajoutons à tout cela le coût de fonctionnement très faible des véhicules propres, l’économie est énorme par rapport à un véhicule fonctionnant à essence ou diesel. Il est vrai que les Français ont du mal à changer leurs habitudes, ces solutions pourraient donc bien faire la différence.

Maintenant, il faut que nos constructeurs automobiles suivent. Renault a déjà pris un peu d’avance avec sa Zoe, qui est pour l’instant la citadine la plus abordable sur le marché des véhicules 100 % électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *