Roule Titine !
Image default
Infos pratiques

Comment identifier les feux diurnes sur un véhicule ?

Dans un monde où la sécurité routière est primordiale, les feux diurnes jouent un rôle essentiel pour assurer la visibilité des véhicules. Cet article vous expliquera comment les identifier et vous donnera les informations nécessaires pour comprendre leur importance. Vous découvrirez les caractéristiques de ces feux et les réglementations qui les encadrent.

Qu’est-ce qu’un feu diurne et pourquoi est-il important ?

Le feu diurne est un dispositif d’éclairage qui permet d’accroître la visibilité d’un véhicule en circulation pendant la journée. Il s’allume automatiquement dès que le moteur est en marche, contrairement aux feux de position ou de croisement qui nécessitent une activation manuelle. Les feux diurnes sont devenus obligatoires sur les véhicules neufs vendus en Europe depuis 2011, en raison de leur contribution à la réduction des accidents.

En effet, les études montrent que les véhicules équipés de feux diurnes sont mieux perçus par les autres usagers de la route, ce qui permet de réduire les risques de collision. De plus, ces feux consomment moins d’énergie que les feux de croisement, contribuant ainsi à une meilleure efficacité énergétique.

feu véhicule

Comment reconnaître un feu diurne ?

Les feux diurnes se distinguent des autres types de feux par leur intensité lumineuse et leur position sur le véhicule. Voici quelques éléments qui vous aideront à les identifier :

Intensité lumineuse

Les feux diurnes sont conçus pour être clairement visibles en plein jour sans pour autant éblouir les autres usagers. Leur intensité se situe généralement entre 400 et 1200 candelas, soit plus faible que les feux de croisement, mais plus élevée que les feux de position.

Position sur le véhicule

Les feux diurnes se trouvent généralement à l’avant du véhicule, à une hauteur comprise entre 250 mm et 1 500 mm du sol. Ils sont placés plus loin des bords latéraux que les feux de position, généralement à une distance de 600 mm minimum. Ils peuvent être intégrés aux phares ou être des éléments distincts, tels que des bandes lumineuses à LED.

Couleur

La couleur des feux diurnes est généralement blanche, bien que certains modèles puissent proposer une teinte légèrement bleutée. Cette couleur permet une meilleure visibilité en journée, contrairement aux feux de position, qui sont souvent de couleur jaune ou ambrée.

A lire aussi :   Le climatiseur portable pour voiture

Fonctionnement automatique

Enfin, un élément clé pour reconnaître un feu diurne est son fonctionnement automatique. Il s’allume lorsque le moteur est en marche et s’éteint lorsque les feux de croisement ou de route sont activés. De plus, il n’est pas lié au système d’éclairage intérieur du véhicule, ce qui évite les oublis d’allumage.

Réglementations et normes pour les feux diurnes

Les feux diurnes sont soumis à des réglementations strictes afin d’assurer leur efficacité et leur conformité. Voici les principales normes à respecter :

  • Les feux diurnes doivent être homologués selon la réglementation ECE R87, qui définit les critères de performance et de positionnement.
  • Ils ne doivent pas éblouir ni perturber la vision des autres usagers, conformément à l’article R313-2 du Code de la route.
  • Ils doivent être placés à une distance minimale de 600 mm des bords latéraux du véhicule et à une hauteur comprise entre 250 mm et 1 500 mm du sol.
  • Ils ne doivent pas être confondus avec les feux de position ou de croisement, et leur intensité doit être réduite si les feux de croisement sont activés.

Conclusion : les feux diurnes, un dispositif de sécurité essentiel

Pour conclure, les feux diurnes sont un dispositif de sécurité primordial pour assurer la visibilité des véhicules en circulation. Grâce à leur intensité lumineuse, leur position sur le véhicule et leur fonctionnement automatique, ils permettent de réduire significativement les risques d’accident. Il est donc essentiel de savoir les identifier et de respecter les réglementations en vigueur pour garantir leur efficacité.

En tant que professionnels, vous avez maintenant toutes les clés pour comprendre l’importance des feux diurnes et les reconnaître sur les véhicules. N’hésitez pas à partager ces informations avec vos clients et vos collaborateurs pour garantir une meilleure sécurité sur nos routes.

A LIRE AUSSI

La carte grise d’une voiture hybride coûte-t-elle cher ?

Apolline Venne

Les manières de convertir des kilomètres en miles

Pression des pneus de voiture : tout savoir

Laissez un commentaire