Roule Titine !
Image default
Code de la route et règlementation

Sens interdit : quelle est l’amende ?

Dans cet article professionnel,, vous allez découvrir tout ce qu’il faut savoir sur les amendes liées aux infractions concernant les sens interdits. Nous aborderons les différents types d’infractions, les sanctions encourues, les possibilités de contestation et les conseils pour éviter les erreurs.

Les infractions liées aux sens interdits

Il est primordial de connaître les différentes infractions liées aux sens interdits, afin de bien comprendre les sanctions encourues. Les voici résumées pour vous :

Circulation en sens interdit

Il s’agit de l’infraction la plus courante. Circuler dans un sens interdit, que ce soit volontairement ou non, est une infraction au Code de la route et peut entraîner des sanctions.

Non-respect d’un panneau de sens interdit

Cela concerne le non-respect d’un panneau de sens interdit, comme le panneau B0 (sens interdit sauf riverains) ou le panneau B1 (sens interdit sauf transport en commun).

Stationnement en sens interdit

Le stationnement en sens interdit est également considéré comme une infraction. Il peut provoquer des gênes pour les autres usagers et mettre en danger la sécurité routière.

Les sanctions encourues

Pour chacune de ces infractions, les sanctions encourues sont différentes. Voici un aperçu des amendes et des retraits de points qui peuvent être appliqués en cas d’infraction.

Circulation en sens interdit

Circuler en sens interdit est une contravention de 4ème classe. L’amende forfaitaire s’élève à 135 euros. En cas de non-paiement ou de non-contestation dans les délais impartis, l’amende majorée est fixée à 375 euros. Cette infraction entraîne également un retrait de 4 points sur le permis de conduire.

Non-respect d’un panneau de sens interdit

Le non-respect d’un panneau de sens interdit est également une contravention de 4ème classe, avec les mêmes sanctions que la circulation en sens interdit : amende forfaitaire de 135 euros et retrait de 4 points sur le permis de conduire.

Stationnement en sens interdit

Le stationnement en sens interdit est une contravention de 2ème classe. L’amende forfaitaire est de 35 euros. En cas de non-paiement ou de non-contestation dans les délais impartis, l’amende majorée est fixée à 75 euros. Cette infraction n’entraîne pas de retrait de points.

A lire aussi :   Combien de verres pour conduire : les limites à respecter pour rester en sécurité

sens interdit

Contester une amende pour sens interdit

Il est possible de contester une amende pour sens interdit dans certaines situations. Voici les étapes à suivre et les éléments à prendre en compte pour effectuer une contestation.

Les motifs de contestation

Les motifs de contestation peuvent être variés : erreur sur l’identité du contrevenant, erreur sur la date ou l’heure de l’infraction, mauvaise signalisation du sens interdit, etc. Il est important de rassembler les preuves nécessaires pour appuyer la contestation.

La procédure de contestation

La contestation doit être effectuée dans un délai de 45 jours suivant la réception de l’avis de contravention. Elle doit être envoyée par courrier recommandé avec accusé de réception à l’adresse indiquée sur l’avis. Le contrevenant doit remplir le formulaire de requête en exonération joint à l’avis et fournir les pièces justificatives.

Conseils pour éviter les erreurs de sens interdit

Pour terminer, voici quelques conseils pour éviter de commettre des infractions liées aux sens interdits et ainsi éviter les amendes.

  • Soyez attentif à la signalisation routière et respectez les panneaux de sens interdit.
  • Préparez votre itinéraire à l’avance pour éviter les erreurs de navigation.
  • Utilisez un GPS à jour, qui prend en compte les dernières modifications de circulation.
  • En cas de doute, faites demi-tour en toute sécurité et cherchez un itinéraire alternatif.

Pour finir, les amendes pour sens interdit sont variables en fonction de l’infraction commise. Elles peuvent aller de 35 à 135 euros et entraîner un retrait de points sur le permis de conduire. Il est important de connaître les sanctions encourues, les possibilités de contestation et les conseils pour éviter les erreurs. Ainsi, vous serez mieux préparés et informés sur les conséquences de ces infractions.

A LIRE AUSSI

Interdiction de conduire une voiture sans permis

Basile Boulianne

Fourrière à Paris : Des frais qui font mal au porte-monnaie

Jean de Chénerilles

Vitesse de voiture avec porte-vélo : les limitations à respecter

Laissez un commentaire