Roule Titine !
Image default
Infos pratiques

Tout savoir sur le certificat de bridage pour moto, une démarche obligatoire

Dans cet article, nous aborderons un sujet important pour les propriétaires de moto et les professionnels du secteur : le certificat de bridage pour moto. Ce document administratif est essentiel pour valider la conformité de votre véhicule et est devenu obligatoire depuis quelques années. Nous vous présenterons les démarches à suivre pour obtenir ce document, les raisons pour lesquelles il est nécessaire, les sanctions encourues en cas de non-présentation et les avantages du bridage pour les motos.

Qu’est-ce que le certificat de bridage et pourquoi est-il obligatoire ?

Le certificat de bridage est un document administratif qui atteste que la puissance de votre moto a été limitée conformément à la réglementation en vigueur. Il est délivré par les constructeurs ou les concessionnaires après réalisation du bridage et est indispensable pour immatriculer votre véhicule.

Depuis le 1er janvier 2016, il est devenu obligatoire pour toutes les motos d’une puissance supérieure à 35 kW, soit 47,5 chevaux, de disposer de ce certificat. Cela concerne aussi bien les motos neuves que celles d’occasion. Cette mesure vise à réduire les accidents de la route liés à la vitesse excessive et à rendre les motos plus adaptées aux conducteurs débutants et intermédiaires.

Le certificat de bridage doit être présenté lors de l’immatriculation de la moto, mais également lors des contrôles routiers.

Comment obtenir un certificat de bridage pour sa moto ?

Pour obtenir un certificat de bridage, plusieurs étapes sont nécessaires. Voici la procédure à suivre :

  1. Faites appel à un professionnel agréé : Le bridage de la moto doit être réalisé par un concessionnaire ou un atelier agréé par la marque de votre véhicule. Ces derniers sont formés et habilités à effectuer cette opération en respectant les normes de sécurité et de performance.
  2. Réalisation du bridage : Le professionnel procède au bridage de la moto en modifiant le boîtier de gestion électronique (ECU) du véhicule. Ce dernier régule la puissance du moteur et permet de la limiter à la valeur légale imposée.
  3. Délivrance du certificat : Une fois le bridage effectué, le professionnel délivre le certificat de bridage. Ce document doit mentionner le nom et l’adresse du professionnel, la marque et le modèle de la moto, le numéro de série, la date de réalisation du bridage et la puissance après bridage.
  4. Immatriculation de la moto : Vous devez ensuite vous rendre à la préfecture ou à un guichet unique d’immatriculation pour procéder à l’immatriculation de votre véhicule. N’oubliez pas de vous munir du certificat de bridage ainsi que des autres documents nécessaires.
A lire aussi :   Les voitures les plus économes en carburant

certificat bridage moto

Les sanctions encourues en cas de non-présentation du certificat de bridage

Si vous ne disposez pas d’un certificat de bridage pour votre moto, vous vous exposez à plusieurs sanctions. Tout d’abord, votre véhicule ne pourra pas être immatriculé, ce qui vous empêchera de circuler légalement sur les voies publiques. De plus, en cas de contrôle routier, si vous ne pouvez présenter ce document, les forces de l’ordre pourront immobiliser votre moto et vous infliger une amende pouvant aller jusqu’à 750 €.

Enfin, en cas d’accident, l’absence de certificat de bridage peut entraîner la non-prise en charge de certains frais par votre assurance. Il est donc crucial de respecter cette obligation légale pour éviter des conséquences financières et administratives.

Les avantages du bridage pour les motos

Le certificat de bridage peut vous sembler contraignant, mais il présente plusieurs avantages pour les conducteurs et les motos. Tout d’abord, il permet de réduire les accidents de la route, en limitant la puissance des véhicules et en adaptant leur conduite au niveau des conducteurs. De plus, le bridage permet d’obtenir des motos plus économes en carburant et moins polluantes. Enfin, cette démarche est également bénéfique pour les constructeurs qui peuvent ainsi proposer des modèles conformes aux normes européennes et adapter leur offre à la demande.

Pour finir, le certificat de bridage pour moto est un document administratif obligatoire qui permet de garantir la conformité et la sécurité des véhicules en circulation. Il est donc essentiel de respecter cette démarche pour éviter les sanctions et profiter des avantages qu’elle offre. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel agréé pour effectuer le bridage de votre moto et obtenir votre certificat dans les meilleures conditions.

A LIRE AUSSI

Voyant de voiture clé à molette : voici la signification !

Nolwenn de la Ghesquière

Les manières de convertir des kilomètres en miles

Comment convertir des kW en chevaux din ?

Laissez un commentaire