Roule Titine !
Image default
Assurance véhicule et passager

3 critères influencent le prix de votre assurance auto au tiers ou tous risques

Tous les conducteurs le savent, trouver le bon contrat d’assurance auto au meilleur prix est souvent un casse-tête. En effet, le montant des primes demandées peut varier sensiblement d’un assureur à l’autre pour des niveaux de garantie comparables. C’est pourquoi il demeure important de connaître les principaux critères de tarification, afin de mieux comprendre comment est établi le prix de votre assurance auto. Cela vous permettra de comparer utilement les offres des divers organismes et compagnies et, à terme, de réaliser de précieuses économies.

Le principal critère influençant le prix de votre assurance auto : votre profil de conducteur

Débutons cette rapide liste avec le profil du conducteur, l’un des critères les plus importants pris en compte par les assureurs pour établir le prix de l’assurance auto. L’âge, l’expérience de conduite et l’historique des accidents et des infractions causés dans le passé seront analysés en détail. Ainsi, les jeunes conducteurs débutants paieront des primes plus élevées : statistiquement, ils sont considérés comme une population plus accidentogène.

À l’inverse, les conducteurs plus âgés et expérimentés bénéficieront de tarifs plus avantageux, surtout s’ils présentent un historique positif. Votre lieu de résidence lui-même peut influer sur le prix de l’assurance auto, ainsi que l’on peut le lire sur le site du magazine LSA Conso. Tout dépendra de la définition que les compagnies, Allianz par exemple, donnent de votre zone d’habitation. Est-elle considérée ou non comme étant à risque ?

La prise en compte des caractéristiques du véhicule à assurer

D’autre part, les caractéristiques de la voiture à assurer constituent le deuxième critère clé pris en compte dans le calcul du prix de l’assurance auto. En effet, plus le véhicule vaut cher, plus il coûtera cher à assurer, ne serait-ce que pour couvrir le remboursement de sa valeur d’achat en cas de vol ou de destruction. De même, les voitures puissantes, sportives ou de prestige se verront appliquer des primes plus salées.

À l’opposé, il est bien évident qu’une vieille guimbarde rouillée avec 300 000 km au compteur bénéficiera de tarifs plus doux, à condition que vous ne possédiez pas un profil à risque. D’ailleurs, il serait logique de ne contracter alors qu’une assurance au tiers afin de ne pas payer pour rien. Moralité, roulez sans valeur et vous paierez moins !

A lire aussi :   Naviguer sur le marché de l'assurance automobile au Québec : un guide complet

assurance auto

Un prix dépendant du niveau de garantie choisi

Car, tout aussi logiquement, le niveau de garantie choisi est le dernier critère qui influence le prix de l’assurance auto. Plus précisément, une garantie minimum au tiers ne coûtera pas cher, mais vous couvrira peu. À l’inverse, une assurance tous risques offrira un niveau de protection maximal mais sera aussi plus onéreuse. Il faut donc trouver le juste équilibre entre le prix et les garanties souhaitées.

En gardant à l’esprit qu’une bonne compagnie d’assurance ne vous engagera jamais à payer pour des options dont vous n’avez pas besoin. Par ailleurs, réfléchir à la franchise peut vous faire économiser quelques euros, à condition de pouvoir l’assumer financièrement en cas de sinistre. Faites également attention à bien prendre connaissance des conditions de résiliation de l’assurance auto avant de jeter votre dévolu sur un organisme ou sur un autre.

A LIRE AUSSI

Les profils de conducteurs pour qui l’assurance au tiers peut suffire

Apolline Venne

Peut-on retrouver une assurance auto après une suspension de permis pour alcoolémie ?

Basile Boulianne

Peut-on assurer un véhicule qui ne nous appartient pas ?

Gauthier Laulande

Laissez un commentaire