Roule Titine !
Image default
Assurance véhicule et passager

Comment résilier une assurance auto avant l’échéance ?

Un automobiliste peut tout à fait résilier son contrat d’assurance si cela ne lui convient plus. Reste à savoir comment procéder à cette démarche. Il faut également préciser les différentes raisons de la résiliation, car de nombreuses modifications légales ont été prises en compte. Pour en savoir plus concernant ces éléments, voici quelques points à retenir. Passage en revue des différents cas de résiliation et les procédures qu’il faut connaître.

Les démarches de résiliation d’un contrat d’assurance auto

La loi Chatel de janvier 2008 oblige les assureurs à envoyer aux souscripteurs une notification de la date d’échéance de leur contrat. Celle-ci inclut également la date maximale de résiliation. Cette disposition permet surtout d’éviter la reconduction tacite de ce type de contrat. Sur ce, la compagnie d’assurance se trouve dans l’obligation d’informer l’assuré sur la date de son échéance. Cet avis doit être envoyé par courrier recommandé avec accusé de réception. Si l’automobiliste n’a pas reçu cette notification, il peut résilier son contrat une fois passé la date de fin du contrat sans délai de préavis.

Par contre, si la compagnie d’assurance auto a bien envoyé la date d’échéance, alors l’assuré dispose de 15 jours pour réagir. S’il souhaite résilier son contrat, alors il doit informer son assureur. Dans ce cas, il doit aussi envoyer par courrier recommandé avec accusé une notification confirmant sa volonté de résilier son contrat. Toutefois, la loi Hamon, entrée en vigueur début 2015, a facilité les modalités de résiliation. Cela dit, elle permet aux souscripteurs de changer d’assurance auto au gré de leurs envies. Ainsi, ils ne sont plus obligés d’attendre leur échéance annuelle ou de respecter le délai de préavis pour transmettre leur demande de résiliation.

assurance auto

Résilier un contrat d’assurance auto à tout moment, c’est possible !

Effectivement, depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon en 2015, les assurés peuvent résilier leur contrat d’assurance à tout moment. Cependant, il s’avère impératif que leur souscription date de plus d’un an pour bénéficier de ce privilège. Une fois ce délai passé, les automobilistes sont libres de mettre fin à leur contrat d’assurance lorsqu’ils le souhaitent. Lors de cette démarche, il n’y aura plus de frais à payer, ni de pénalité.

Grâce à la loi Hamon, les assurés peuvent ainsi faire jouer la concurrence entre les compagnies d’assurance. Cette facilité des démarches de résiliation de contrat d’assurance permet donc de profiter ou de découvrir d’autres garanties plus adaptées. Les souscripteurs restent libres de choisir le type de contrat qui convient à leur budget et à leurs envies. Du côté des assureurs, ils doivent proposer des offres plus attractives afin de préserver leur clientèle.

Bon à savoir

Même si on est libre de résilier son contrat d’assurance auto, il faut bien choisir les offres à souscrire. Pour ce faire, il est recommandé d’utiliser un comparateur d’assurance pour évaluer les garanties, les prix ainsi que les différentes modalités. En plus de ce, les prestations peuvent varier d’une compagnie à l’autre et comportent plusieurs critères de garanties. Sinon, les formules qu’ils proposent des solutions adaptées aux besoins de chaque conducteur.

A LIRE AUSSI

Voici comment résilier son assurance auto après une vente

Quel est le montant de la franchise en cas d’accident avec une voiture de prêt ?

Elisabeth Pirraus

Comment choisir un comparateur d’assurance auto ?

Laissez un commentaire