Roule Titine !
Image default
Moto et scooter

Draisienne électrique adulte : l’essentiel à savoir en 2023

La draisienne électrique, aussi appelée « cyclomobile léger », est un petit deux-roues muni d’un siège et d’un moteur électrique. Depuis janvier 2022, l’utilisation de la draisienne électrique est légalisée en agglomération en France, sous certaines conditions.

Qu’est-ce qu’une draisienne électrique ?

Si ce terme vous intrigue et que vous désirez en savoir davantage sur la draisienne électrique, sachez qu’il s’agit d’un véhicule de la sous-catégorie L1e-B (cyclomoteur) conçu pour le déplacement d’une seule personne. Elle est dépourvue de tout aménagement destiné au transport de marchandises et sa vitesse maximale par construction n’excède pas 25 km/h.

Elle est équipée d’un moteur électrique dont la puissance maximale nette est inférieure ou égale à 350W et a un poids à vide inférieur ou égal à 30 kg.

De quoi ai-je besoin pour rouler ma draisienne électrique ?

Pour rouler une draisienne électrique, vous devez porter un casque et des gants de protection. D’un autre côté, les accessoires les plus importants pour réduire les risques sont les antivols et les béquilles.

En outre, il est conseillé de souscrire une assurance responsabilité civile pour couvrir les dommages que vous pourriez causer à des tiers lors de l’utilisation de votre draisienne électrique.

Qu’est-ce que la responsabilité civile et comment l’obtenir ?

La responsabilité civile est une notion juridique qui implique l’obligation de réparer le dommage causé à autrui. Elle peut être engagée en cas de faute, de négligence ou d’imprudence. En d’autres termes, elle désigne l’obligation de réparer les préjudices causés à des tiers.

Dans le contexte de l’utilisation d’une draisienne électrique, la souscription d’une assurance responsabilité civile est obligatoire. Elle permet de couvrir les dommages que vous pourriez causer à des tiers lors de l’utilisation de votre véhicule. Cette assurance prend en charge les frais de réparation et d’indemnisation des victimes.

Pour obtenir une assurance responsabilité civile pour votre draisienne électrique, vous pouvez vous adresser à votre assureur habituel ou à une compagnie d’assurance spécialisée dans les assurances pour les engins de déplacement personnel motorisés (EPDM). Il est important de comparer les offres proposées par les différents assureurs afin de trouver celle qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget.

A lire aussi :   5 conseils que tout motocycliste doit connaître avant de monter à moto

draisienne électrique

Draisienne électrique VS trottinette électrique : quelles différences ?

La principale différence entre une draisienne électrique et une trottinette électrique est la présence d’un siège sur la draisienne. Cela permet une conduite plus confortable, surtout sur de plus longues distances.

Les draisiennes électriques ont également une plus grande autonomie et une plus grande vitesse maximale par rapport aux trottinettes électriques. Cependant, elles sont aussi plus lourdes et plus encombrantes. Mais pas de panique, presque tous les modèles de draisienne électrique adulte sont pliables. Vous pourrez donc plier votre modèle sans difficulté et l’emporter dans le métro ou la malle arrière de votre voiture.

Quels critères pour bien choisir sa draisienne électrique adulte ?

Il existe plusieurs critères à prendre en compte pour choisir sa draisienne électrique. Tout d’abord, il est important de vérifier la vitesse maximale et l’autonomie de la draisienne. Il est également important de vérifier le poids de la draisienne, surtout si vous devez la transporter régulièrement.

Que dit la loi à propos de la draisienne électrique ?

La loi française stipule que l’utilisation de la draisienne électrique est autorisée en agglomération, à condition que le conducteur ait idéalement un permis AM (qui est différent du permis A2 pour moto) et que la draisienne respecte les critères techniques précisés dans le décret du 14 janvier 2022. Les draisiennes électriques ne peuvent pas être utilisées sur les trottoirs, mais peuvent circuler sur les pistes et bandes cyclables ou sur les chaussées dont la vitesse est limitée à 30 ou 50 km/h. Une assurance responsabilité civile est également obligatoire.

A LIRE AUSSI

Reprog moto : à savoir sur la reprogrammation de sa moto

Nolwenn de la Ghesquière

Moto électrique pour les jeunes : La solution écoresponsable

Gauthier Laulande

Découvrez les scooters électriques

Nolwenn de la Ghesquière

Laissez un commentaire