Roule Titine !
Image default
Moto et scooter

Que faut-il pour conduire un scooter en France ?

Dans cet article, nous allons aborder les conditions et les démarches nécessaires pour conduire un scooter en France. Nous aborderons les différents types de scooters, les exigences en termes de permis, d’assurance et d’équipements, ainsi que les règles de circulation spécifiques aux scooters.

Les différents types de scooters et leurs caractéristiques

Il existe plusieurs catégories de scooters, et chaque type a ses propres exigences en termes de permis et d’équipements. Dans cette section, nous nous pencherons sur les principales catégories de scooters et leurs spécificités.

Les scooters de 50 cm³

Les scooters de 50 cm³ sont les plus répandus et les plus accessibles pour les jeunes conducteurs. Leur vitesse maximale autorisée est de 45 km/h. Pour conduire un scooter de cette catégorie, vous devez être âgé d’au moins 14 ans et être titulaire du permis AM (anciennement appelé BSR). Ce permis s’obtient après une formation de 7 heures et ne nécessite pas d’examen.

Les scooters de 125 cm³

Les scooters de 125 cm³ offrent une vitesse maximale généralement comprise entre 90 et 100 km/h. Pour conduire un scooter de cette catégorie, vous devez être âgé d’au moins 16 ans et être titulaire du permis A1. Ce permis s’obtient après avoir réussi un examen théorique (le code) et un examen pratique de la conduite. Si vous êtes détenteur du permis B depuis au moins deux ans, vous pouvez également conduire un scooter de 125 cm³ après avoir suivi une formation de 7 heures, sans passer d’examen.

scooter France

Les exigences en matière de permis pour conduire un scooter

Comme mentionné précédemment, les exigences en matière de permis varient en fonction de la catégorie du scooter. Dans cette section, nous aborderons les démarches pour obtenir les différents permis nécessaires pour conduire un scooter en France.

Le permis AM

Pour obtenir le permis AM, vous devez suivre une formation de 7 heures dans une auto-école agréée. Cette formation est composée de 2 heures de théorie, 4 heures de pratique et 1 heure de sensibilisation aux risques. À l’issue de la formation, vous recevez une attestation vous permettant de conduire un scooter de 50 cm³.

A lire aussi :   Quelles motos acheter pour les femmes

Le permis A1

Pour obtenir le permis A1, vous devez suivre une formation théorique et pratique dans une auto-école agréée et réussir un examen composé de deux épreuves : le code de la route et l’épreuve pratique de la conduite. L’épreuve pratique se divise en deux parties : la maîtrise de la moto à l’arrêt et en équilibre, et la circulation en conditions réelles.

L’assurance scooter : une obligation légale

En France, l’assurance est obligatoire pour tous les véhicules terrestres à moteur, y compris les scooters. Il existe plusieurs types d’assurance scooter, allant de la simple responsabilité civile (couvrant les dommages causés à autrui) à des formules plus complètes incluant le vol, l’incendie, ou encore les dommages tous accidents. Il est important de comparer les offres pour choisir l’assurance qui correspond le mieux à vos besoins et à votre budget.

Les équipements obligatoires pour conduire un scooter

La sécurité est primordiale lorsqu’on conduit un scooter. En France, certains équipements sont obligatoires pour les conducteurs de scooters.

Le casque

Le casque est obligatoire pour tous les conducteurs de scooters, quelle que soit la cylindrée. Il doit être homologué et attaché correctement. Veillez à choisir un casque adapté à la taille et à la forme de votre tête, pour assurer votre confort et votre sécurité.

Les gants

Les gants sont également obligatoires pour les conducteurs de scooters de 50 cm³ et plus. Ils doivent être homologués et adaptés à la pratique du deux-roues motorisé. Ils protègent vos mains en cas de chute et vous assurent une meilleure prise en main des commandes du scooter.

Les règles de circulation spécifiques aux scooters

En tant que conducteur de scooter, vous devez respecter certaines règles de circulation spécifiques, telles que :

  • Ne pas circuler sur les trottoirs ou les voies réservées aux piétons
  • Ne pas emprunter les voies réservées aux vélos, sauf indication contraire
  • Respecter les limitations de vitesse
  • Utiliser les feux de position et les clignotants pour signaler vos intentions

Pour finir, pour conduire un scooter en France, il vous faut un permis adapté à la cylindrée du scooter, une assurance obligatoire, des équipements de sécurité et connaître les règles de circulation spécifiques. Assurez-vous de bien respecter ces exigences pour garantir votre sécurité et celle des autres usagers de la route.

A LIRE AUSSI

Le contrôle technique moto obligatoire d’ici 2023

Nolwenn de la Ghesquière

Comment réparer le carénage de sa moto facilement et sans se ruiner ?

Gauthier Laulande

Range moto rotatif multidirectionnel : comment le choisir ?

Jean de Chénerilles

Laissez un commentaire