Roule Titine !
Image default
E bike, VTT et vélo

BMX race : vous connaissez ?

Le BMX race est un sport cycliste dans lequel huit coureurs parcourent une piste de 340 à 400 m. Le trajet des bicrosseurs est parsemé d’obstacles à éviter. C’est une discipline sportive à la fois spectaculaire et acrobatique. Les pilotes de BMX race doivent avoir des qualités physiques telles que l’endurance, la puissance et la vélocité. Souhaitez-vous approfondir vos connaissances sur le Bicross ? Il existe un certain nombre d’informations à connaître avant de vous lancer dans ce sport.

Les origines du BMX race

Le BMX race ou Bicross a vu le jour en Californie à la fin des années 60, plus précisément en 1968, à une période où le motocross était de plus en plus apprécié aux États-Unis. Cette course motorisée a inspiré le BMX racing.

Durant cette période, de nombreux enfants imitaient des coureurs de motocross sur des pistes improvisées qu’ils construisaient eux-mêmes. Les premières courses nommées « pedal cross » de Bicross furent organisées par Scot Breithaupt (âgé de 13 ans) à Long Beach en 1970. Ce dernier est également le précurseur des premières règles du BMX moderne.

En 1971, Breithaupt mobilise 100 000 dollars pour parrainer le premier championnat de BMX race au Los Angeles Memorial Coliseum. Cette période fut également celle de la naissance de la fédération américaine de BMX. L’engouement suscité par cette discipline a par la suite attiré l’attention de grands constructeurs japonais tels que Yamaha, Suzuki et Kawasaki. Ils se sont alors lancés dans la fabrication de vélos adaptés.

Les vélos BMX se distinguent des bicyclettes classiques par leur solidité. Ils permettent aux sportifs d’exécuter de grands sauts. Actuellement, vous pouvez retrouver les accessoires BMX sur plusieurs plateformes e-commerce. À titre illustratif, l’univers de Faisduvelo.fr permet d’obtenir une idée de tous les équipements qu’il vous faut pour pratiquer le Bicross.

Les équipements indispensables pour faire du BMX race

Pour protéger l’intégrité physique du pilote, ce dernier doit vêtir certains accessoires. Voici les équipements qu’il vous faut pour faire du BMX race.

Un casque adapté au BMX

Le casque BMX, encore appelé casque intégral, est l’un des accessoires de sécurité que vous devez porter pour faire du Bicross. Il permet de protéger votre tête et votre visage en cas de chute. En général, les casques intégraux sont dotés de technologies de pointe telles que le système MIPS (Multi-directional Impact Protection System). Ce procédé favorise l’absorption maximale des chocs en cas de mauvais impact. Le casque BMX se porte le plus souvent avec un masque. Vous devez également opter pour un équipement léger et bien aéré.

Un maillot à manches longues

C’est un équipement de sécurité que tout pilote de Bicross doit vêtir. En BMX racing, le maillot à manches longues doit être non zippé. Vous devez opter pour un vêtement qui facilite la liberté de mouvement sur le haut de votre corps. En effet, ces accessoires modernes doivent être munis de coupes pour faciliter la gestuelle du coureur.

Privilégiez les matières stretch si vous souhaitez avoir plus de confort et de légèreté. Le maillot à manches longues BMX protège le haut du corps du pilote et ses bras. Il existe sur le marché des modèles qui évacuent la transpiration pendant la course. Ils sont dotés d’un composant respirant qui permet au pilote de rester sec tout le long du trajet. Les coureurs qui souhaitent faire du Bicross tout en restant stylés trouveront également ce dont ils ont besoin.

bmx race vélo accessoires casque

Des gants

Les gants sont des accessoires obligatoires pour tout coureur de BMX. Ils doivent couvrir les mains et l’intégralité des doigts du pilote. À ce niveau, vous devez veiller au choix de la bonne taille de gant. Cet équipement doit être confectionné de manière à résister aux abrasions au niveau des paumes et des autres parties de votre main. Pour rouler confortablement, vous devez privilégier des gants qui vous protègent de toutes les intempéries. La légèreté est aussi un paramètre que vous devez prendre en compte. Certains gants sont dotés d’un système qui permet d’absorber la sueur tout en gardant les mains du pilote au sec.

Un pantalon spécial

Le pantalon BMX quant à lui est conçu pour protéger les cuisses et les jambes en cas de chute. Ici, vous devez opter pour un pantalon confortable qui vous permet d’avoir une grande liberté de mouvement. Privilégiez les pantalons modernes, car leurs coupes sont précises et bien ajustées.

Des chaussures, chaussettes et genouillères BMX

Les chaussures d’un pilote de BMX doivent favoriser le confort de ce dernier. Ils doivent être compatibles avec les pédales de votre vélo. Cela soutient l’optimisation de la puissance de votre BMX. Le choix de cet équipement ne doit pas être pris à la légère, car il permet de protéger vos pieds. De plus, les chaussettes des coureurs doivent couvrir intégralement la cheville. Les genouillères quant à elles permettent de protéger l’articulation du genou en cas de chute. Cet équipement doit être léger pour permettre au pilote de plier facilement ses genoux.

A LIRE AUSSI

Voici comment choisir le meilleur type de porte-vélos pour les VLT

Nolwenn de la Ghesquière

Avantages et inconvénients des pneus de vélo de montagne sans chambre à air

Nolwenn de la Ghesquière

Rool’in Smart : découvre la roue électrique connectée

Laissez un commentaire