Catégories
Confort et d'aide à la conduite

Conseils de sécurité pour la conduite en hiver

L’hiver est le moment idéal pour faire des feux crépitants, dévaler les pistes et se blottir avec une bonne tasse de cacao. Il crée également certaines des conditions routières les plus traîtres. Parce qu’il n’est pas possible pour la plupart d’entre nous d’hiberner jusqu’au printemps, voici les conseils de conduite hivernale dont vous avez besoin pour rester sain d’esprit et en sécurité sur les routes mouillées, verglacées et enneigées.

Ne conduisez pas si vous n’êtes pas obligé

Le meilleur moyen de rester en sécurité pendant les conditions de conduite hivernales est des éviter complètement. S’il vous est possible d’éviter de conduire dans la neige et sur la glace, restez sur place. Mais se terrer n’est pas toujours une option. Si vous devez prendre la route lorsqu’il y a de la neige, du verglas ou de l’humidité, assurez-vous que vous et votre voiture êtes préparés à une conduite hivernale sûre.

Prioriser l’entretien du véhicule

Que vous vous prépariez à un voyage en voiture ou à votre trajet quotidien, prenez de l’avance sur vos tâches d’entretien de votre voiture pour rester en sécurité.

Débutez par des points de contrôle simples comme les niveaux d’huile et d’antigel. Et prenez l’habitude de faire l’appoint d’essence chaque fois que vous arrivez à mi-chemin. De cette façon, vous ne serez pas pris à la gorge près du vide lorsque le mauvais temps entraîne des retards.

Vérifiez vos pneus

Vérifiez la bande de roulement de vos pneus. Des pneus usés sont plus susceptibles de glisser dans des conditions hivernales glissantes et glacées. Investissez dans des pneus toutes saisons ou des pneus d’hiver pour une traction maximale. La gomme plus souple des pneus d’hiver leur permet de maintenir une meilleure adhérence dans les situations glissantes

Il est important de vérifier la bande de roulement de vos pneus.

Vérifiez également la pression de vos pneus régulièrement, car la pression des pneus diminue de 1 à 2 livres pour chaque 10°F que la température baisse. Gonflez vos pneus jusqu’au niveau recommandé pour votre véhicule

La pression des pneus peut varier en fonction de la température.

Vérifiez vos freins

Demandez une vérification des freins chaque fois que vous faites une vidange d’huile. Si vous entendez un grincement lorsque vous appuyez sur la pédale de frein, amenez votre voiture au plus vite.

Vos freins ont besoin de plus qu’un entretien de maintenance – les utiliser correctement sur la route est crucial pour garder le contrôle sur les routes mouillées, glacées ou enneigées. Pratiquez un freinage lent et régulier qui vous laisse largement le temps de vous arrêter avant un feu ou un panneau d’arrêt.

Si vous rencontrez une parcelle de route glissante, la meilleure façon de ralentir est de relâcher l’accélérateur et de rétrograder avant de freiner. Lorsque vous appuyez sur les freins, appliquez lentement une pression ferme et régulière pour empêcher vos roues de se bloquer.

Si vous sentez la pédale de frein s’abaisser et que vous entendez un grincement lorsque la pédale pompe toute seule, vos freins antiblocage (ABS) sont probablement en train de se déclencher. Gardez votre pied fermement sur la pédale et concentrez-vous sur la direction

Dans ce cas, vous devez vous concentrer sur la direction.

Dégager la neige et la glace de votre voiture

Vérifiez que vos essuie-glaces sont en bon état de marche pour dégager la pluie, la neige et la glace. Vérifiez les fluides et faites l’appoint si nécessaire. Mais n’oubliez pas que les essuie-glaces ne peuvent pas faire tout le travail à votre place.

Il est tentant de faire le minimum lorsque vous débarrassez votre voiture avant de conduire en hiver. Cependant, la neige et la glace persistantes constituent un danger pour vous et les autres conducteurs. Avant de prendre la route, brossez la neige sur le toit, le capot, les fenêtres, les rétroviseurs et le coffre de votre véhicule

Au revers de la médaille, faites attention aux projections de neige des autres véhicules. Si les routes sont mouillées, il y aura une certaine quantité d’embruns provenant de tous les véhicules ; cependant, s’il commence à y avoir du verglas, vous ne verrez plus d’embruns.

Stocker des fournitures d’urgence

La conduite hivernale sécuritaire ne peut pas toujours vous éviter des ennuis. Soyez prêt au pire, et assurez-vous que votre voiture est équipée de fournitures en cas d’urgence.

Votre trousse d’urgence pour voiture devrait comprendre une couverture, une trousse de premiers soins, une lampe de poche ou une fusée éclairante, des câbles de démarrage, un grattoir à glace, une pelle, du sable ou de la litière pour chat pour vous donner de la traction, des vêtements chauds et des chaînes à neige. Vous devriez également emporter un peu d’eau, des provisions alimentaires – comme des barres énergétiques ou des mélanges de sentiers – et un chargeur de téléphone.

sécurité conduite en hiver

Pratiquer la conduite défensive

Lorsque vous luttez contre les intempéries hivernales, l’entretien préventif de votre véhicule ne vous mènera pas loin. Pratiquez la conduite défensive pour rester vigilant et engagé avec votre environnement.

Slow Down

Faites les choses gentiment et doucement lorsque vous conduisez sur des routes hivernales. Les mouvements rapides et saccadés sont plus susceptibles de vous faire glisser, de vous faire glisser et de perdre le contrôle de votre véhicule. Ne soyez pas tenté d’accélérer parce que quelqu’un dans un camion passe à toute vitesse.

Accélérez lentement pour vous assurer de gagner de la traction. Allez également lentement lorsque vous changez de voie, tournez et tirez lorsque vous conduisez dans la neige ou sur la glace.

Notez la vitesse des autres conducteurs sur la route. Rouler trop lentement peut entraîner autant de risques que de rouler trop vite. Pour une conduite hivernale sûre, trouvez une vitesse à laquelle vous vous sentez à l’aise, maîtrisez la situation et restez dans le flux principal de la circulation.

Écouter la route

Les pneus émettent des sons différents lorsqu’on conduit sur la neige et la glace, ce qui est une autre raison de baisser le volume de votre radio pour la sécurité de la conduite en hiver. Le bruit de la route enneigée devrait être relativement fort, car la neige est soulevée par le vent.

Si le bruit fort s’arrête soudainement, vous pourriez être passé de la neige à la glace. Restez à l’écoute du bruit de vos pneus sur la route pour vous tenir au courant des conditions routières qui changent souvent rapidement, surtout pendant ou juste après une tempête.

Faites attention aux ponts, aux viaducs et aux rampes d’accès

Prêtez attention aux caractéristiques de la route pendant la conduite hivernale. Les zones comme les ponts, les rampes et les viaducs ont tendance à geler en premier et à rester gelées plus longtemps que les autres tronçons de route.

Rallentissez à l’approche de ces zones – car ce sont des endroits privilégiés pour la glace noire – et prêtez une attention supplémentaire au son et à la sensation de la route.

Minimiser les distractions

Bien qu’il s’agisse d’un bon conseil de conduite sécuritaire pour toutes les conditions de conduite, il est particulièrement important lorsque vous faites face à des routes mouillées, enneigées ou glacées. Gardez votre téléphone éteint ou connecté au Bluetooth de votre voiture-et ne quittez jamais vos mains du volant ou vos yeux de la route pour le vérifier.

Baissez le volume de la radio ou éteignez-la complètement. Assurez-vous d’être entièrement concentré sur la route et les autres conducteurs.

FAQ

Comment puis-je protéger ma voiture en hiver ?

  • Investissez dans des pneus toutes saisons correctement gonflés.
  • Maintenez vos niveaux d’antigel.
  • Faites vérifier vos freins et remplissez souvent votre réservoir d’essence.
  • Inspectez les rétroviseurs extérieurs de votre voiture pour détecter la présence de glace afin d’anticiper les routes verglacées.
  • N’utilisez pas le régulateur de vitesse sur des surfaces glissantes.
  • Restez huit secondes derrière les autres voitures et gardez vos phares allumés même en plein jour.
  • Pratiquez la conduite défensive. Conduisez lentement par temps de neige et, lorsque vous vous arrêtez, exercez une pression ferme et régulière sur les freins pour éviter que vos roues ne se bloquent.
  • Ayez toujours une trousse d’urgence dans votre voiture.

Que faire si votre voiture glisse sur la glace ?

Si vous commencez à déraper ou à glisser, le plus important est de reprendre le contrôle de la voiture. Relâchez l’accélérateur pour aider la voiture à décélérer naturellement. Braquez doucement dans la direction de la glissade ou du dérapage pour stabiliser la voiture et reprendre le contrôle. Garder le volant tourné dans le sens de la glissade permet d’éviter une surcorrection ou un retournement de la voiture.

Comment dois-je utiliser mes phares pour la conduite hivernale ?

Gardez vos phares allumés lorsque vous conduisez dans des conditions hivernales, y compris pendant la journée. Cela vous permet d’être visible par les autres voitures en cas de neige ou de tempête. Si vous avez des phares antibrouillard, limitez leur utilisation aux conditions de brouillard et de faible visibilité. L’utilisation de votre clignotant comme signal de virage est particulièrement cruciale dans des conditions neigeuses, alors indiquez toujours les virages à venir.

Conclusion

Que vous fassiez un voyage sur la route pour les vacances ou que vous vous déplaciez en ville, n’oubliez pas d’entretenir votre véhicule, de pratiquer la conduite défensive et d’éviter de conduire si les conditions sont trop extrêmes. Vous voulez en savoir plus ? Consultez notre liste pour les meilleurs et pires états pour conduire par mauvais temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *