Roule Titine !
Image default
CONSEILS & INFOS

Les manœuvres à connaître pour passer le permis

Après les épreuves théoriques, vous devez encore passer par les épreuves pratiques pour obtenir votre permis de conduire. Au cours de l’examen pratique, le candidat doit réaliser différentes manœuvres. Cela permettra à l’examinateur de vérifier ses capacités à maîtriser sa voiture. En tout, il existe sept manœuvres du permis de conduire. Découvrez lesquelles.

Lors de l’examen pratique, combien de manœuvres seront demandées ?

Obtenir le permis de conduire peut être un processus long et compliqué. Mais si vous manquez de temps, optez pour l’apprentissage de la conduite sur boîte auto. La formation dure moins longtemps et se révèle être moins coûteuse. À vous de trouver l’offre de formation la plus attractive pour obtenir votre permis de conduire.

Que ce soit pour passer un permis classique ou un permis pour boîte de vitesse automatique, la procédure est la même. Il faut suivre une formation en deux parties (théorique et pratique). La seule différence réside dans la durée de la formation : 13 heures de conduite pour un permis boîte auto contre 20 heures pour un permis classique.

Dans tous les cas, deux manœuvres parmi les sept seront demandées au candidat le jour J. Difficile de savoir lesquelles, il faudrait donc maîtriser chacune d’elles en multipliant les entraînements.

L’arrêt de précision

C’est une manœuvre pendant laquelle le moniteur indique un point d’arrêt. Il peut s’agir d’un feu rouge, un stop ou un repère bien visible. À son tour, le candidat doit s’arrêter de manière précise sur le point indiqué. Le but est de vérifier l’aptitude de celui-ci à stopper la voiture et à garantir la sécurité.

créneau

La marche arrière en ligne droite

Il est question de faire une marche arrière en ligne droite. Pendant ce temps, le clignotant doit être allumé afin de prévenir les autres conducteurs. Durant cette manœuvre, il est important d’avoir une vue directe sur l’arrière du véhicule. Une fois terminée, il faut mettre le frein à main et la boite de vitesse au point mort.

La marche arrière en courbe

Au même titre que la marche arrière en ligne droite, cette manœuvre consiste à reculer en vision directe. En parallèle, le clignotant doit être activé. La différence se situe dans le recul qui se fait en courbe. Pour ce faire, vous pouvez compter sur le rétroviseur du côté de la courbe pour vous orienter. Lorsque ce sera fait, il ne faut pas oublier de se mettre au point mort.

Le demi-tour

Lors de l’examen pratique, l’apprenti peut également être amené à réaliser un demi-tour en 3 temps. Cette manœuvre a pour but de pouvoir faire un demi-tour même si la voie ne permet pas de l’effectuer en une seule fois. C’est le cas dans les voies sans issues. Pour ce faire, il faut s’arrêter le long du trottoir, puis démarrer doucement en braquant le volant à gauche. Ensuite, il faut faire une marche arrière, avant de contrebraquer à droite.

Le stationnement en épi

Le stationnement en épi peut se faire à 45°, à 60° et à 75°. Se ranger en épi avant consiste à entrer doucement dans l’emplacement indiqué en veillant à allumer le clignotant. D’autre part, le stationnement en épi arrière implique d’effectuer une marche arrière. Puis, braquez le volant quand la portière arrière de l’auto arrive au niveau du second feu du véhicule à côté.

Le rangement en bataille

Ce type de stationnement peut s’effectuer en avant et en arrière. Pour le premier, il consiste à faire entrer la voiture dans un emplacement délimité. Il s’agit d’avancer lentement en s’aidant des lignes au sol et des voitures garées. Pour le rangement en bataille arrière, il s’exécute de la même façon que le stationnement en épi. La seule différence : le repère est désormais le 1er feu arrière du véhicule à côté et non le second.

Un créneau

Enfin, la dernière manœuvre est le rangement en créneau. Il s’agit de ranger la voiture en l’insérant dans une place entre deux voitures garées. Il peut s’exécuter à gauche ou à droite, selon le côté indiqué par le moniteur. Dans tous les cas, il faut activer le clignotant. Le secret pour réussir cette manœuvre est d’avoir un point de repère et d’utiliser l’embrayage pour reculer.

Voilà les sept manœuvres à connaître et à maîtriser absolument pour avoir votre permis de conduire. L’une des manœuvres souvent demandées est la marche arrière.

Laissez un commentaire