Roule Titine !
Image default
Réparer et bricoler son véhicule

Comment trouver un bon mécanicien et réduire les coûts de réparation

Si vous êtes une personne assez bricoleuse, vous effectuez probablement vous-même les réparations simples de votre voiture, comme la vidange de l’huile ou le remplacement des phares. Cependant, pour les travaux plus complexes, comme le remplacement d’un radiateur, vous avez besoin d’un mécanicien – et cela vaut la peine de prendre la peine d’en trouver un bon.

Il faut du temps et des efforts pour trouver un mécanicien en qui vous pouvez avoir confiance, mais le faire vous permet d’économiser du temps et de l’argent sur le long terme. Si vous précipitez votre voiture dans le garage le plus proche lorsque quelque chose se casse, vous ne pouvez pas être sûr que les mécaniciens qui s’y trouvent sauront quoi faire. Vous pourriez vous retrouver à prendre le bus pour aller travailler pendant de nos jours et de nos jours pendant que le garage essaie de résoudre le problème – et peut-être dépenser des centaines d’euros pour des « réparations » dont vous n’avez pas besoin. Un bon mécanicien, en revanche, fera le travail correctement dès la première fois et vous facturera un prix équitable.

C’est pourquoi le moment de chercher un bon mécanicien est avantque votre voiture tombe en panne. Cela vous donne le temps de regarder beaucoup de mécaniciens locaux, en vérifiant leurs références, leurs prix et la qualité de leur travail. De cette façon, lorsque quelque chose ne va pas avec votre voiture, vous pouvez être sûr que vous l’amenez à quelqu’un qui sait comment s’en occuper.

Qu’est-ce qui fait un bon mécanicien

Tous les bons mécaniciens ont trois qualités importantes en commun :

  • Compétence. Les bons mécaniciens comprennent vraiment les voitures. Ils savent tout sur le fonctionnement d’une voiture, et ce qui peut l’empêcher de fonctionner correctement. Lorsque vous venez les voir avec un problème, ils peuvent le diagnostiquer avec précision et le réparer du premier coup.
  • Honnêteté. Un bon mécanicien est aussi un mécanicien honnête. Les mécaniciens véreux essaient parfois de vous vendre des services supplémentaires dont vous n’avez pas besoin, ou pire, de vous facturer des travaux qu’ils n’ont pas réellement effectués. Par exemple, si vous leur confiez un travail simple qui prend une demi-heure, ils vous factureront deux ou trois heures de travail – une pratique parfois appelée « travail au rabais ». Les mécaniciens honnêtes, en revanche, ne vous facturent que ce qu’ils ont fait, et parfois même pas. Une fois, mon mari et moi avons emmené notre voiture chez notre garagiste de confiance parce que nous avions du mal à la faire démarrer par temps froid. Cependant, lorsqu’ils l’ont essayé, ils n’ont eu aucun problème à la faire démarrer, et ils ne nous ont donc rien facturé – pas même pour le temps qu’ils avaient passé à la tester.
  • Prix raisonnables. « Le travail à la sauvette » n’est pas la seule façon dont les mécaniciens peuvent soutirer de l’argent supplémentaire à leurs clients. Par exemple, certains ateliers insistent pour utiliser des pièces d’une marque spécifique et coûteuse – même s’il existe des marques moins chères qui sont tout aussi bonnes. D’autres facturent simplement des prix bien supérieurs à ceux pratiqués pour des réparations de base. Un bon mécanicien facturera un prix équitable pour les pièces et la main-d’œuvre.

Les bons mécaniciens vous font économiser de l’argent

Les bons mécaniciens peuvent vous faire économiser de l’argent de plusieurs façons différentes :

  • Ils ne font pas de réparations inutiles. Supposons qu’un jour votre voiture commence à faire un bruit bizarre, vous l’emmenez au garage. Ils passent des semaines à la bricoler, remplaçant une chose après l’autre. Lorsqu’ils trouvent enfin le problème, vous avez dépensé des centaines d’euros pour des réparations dont vous n’aviez pas besoin. Un mécanicien compétent trouvera et réparera le problème tout de suite, plutôt que de gaspiller votre temps et votre argent sur des travaux qui n’ont pas besoin d’être faits.
  • Ils terminent le travail plus rapidement. Si votre mécanicien prend plusieurs jours pour trouver et réparer un problème, ce sont plusieurs jours pendant lesquels vous ne pouvez pas utiliser votre voiture. Vous devrez prendre les transports en commun ou utiliser un service de covoiturage pour vous rendre au travail, ce qui ajoutera encore plus d’argent à ce que vous payez pour les réparations. Un mécanicien compétent effectuera le travail sans perdre de temps afin que vous puissiez remettre votre voiture sur la route.
  • Ils ne vous font pas de « vente incitative ». Certains mécaniciens réparent volontairement des choses qui ne sont pas cassées. Par exemple, si vous venez pour une simple vidange, ils essaieront de vous convaincre de faire un travail beaucoup plus important, comme le rinçage du système de refroidissement. () Dans d’autres cas, il vous facturera un supplément pour quelque chose d’insignifiant comme la vérification et le remplissage des fluides – un travail que vous pourriez facilement faire vous-même. Un mécanicien honnête réparera simplement ce qui doit être réparé et en restera là.
  • Ils préviennent les problèmes plus importants. Lorsque les petits problèmes ne sont pas réglés tout de suite, ils peuvent se transformer en problèmes beaucoup plus importants sur la route. Par exemple, le remplacement des plaquettes de frein est une opération de routine qui coûte environ 150 euros par essieu. Cependant, si vous n’effectuez pas cette tâche simple, les plaquettes peuvent s’user complètement, causant des dommages importants au système de freinage qui pourraient coûter des centaines d’euros à réparer. Pire encore, les freins usés ne parviendront pas à arrêter la voiture. Ce problème met donc votre vie en danger, et pas seulement votre portefeuille. Heureusement, un bon mécanicien ne laissera pas les choses en arriver là. Il repérera le problème alors qu’il s’agit encore d’un petit problème facile – et relativement bon marché – à réparer.

bon mécanicien

Comment trouver un bon mécanicien

Il est facile de parler de l’importance d’avoir un bon mécanicien, mais il n’est pas si facile d’en trouver un. Vous devez fournir un peu de travail pour trouver des mécaniciens dans votre région et pour trier le bon grain de l’ivraie.

Il y a certaines choses, comme les références d’un mécanicien ou les coûts, que vous pouvez vérifier en ligne ou par un appel téléphonique. Cependant, pour avoir une véritable idée de la qualité de leur travail, vous devrez mettre la main à la pâte. Vous devez voir l’atelier, parler au mécanicien en personne, et l’essayer avec un travail simple avant de vous engager.

1. Recherchez des mécaniciens locaux

Le meilleur mécanicien pour vous doit être celui auquel vous pouvez accéder facilement. Cela signifie que la première étape pour trouver un bon mécanicien est de rechercher les garages qui sont proches de votre domicile ou de votre lieu de travail. Voici quelques moyens de recherche :

  • Demander des recommandations. Parlez aux personnes qui vivent dans votre région pour savoir où elles emmènent leur voiture pour des réparations. Vous pouvez demander à vos amis, à votre famille, à vos collègues de travail, à vos voisins, à vos copains sur les médias sociaux, ou même au commis de la pharmacie locale. Demandez-leur comment ils apprécient leurs mécaniciens et s’ils les décriraient comme fiables, honnêtes et à un prix raisonnable. Si le même nom revient plus d’une fois, c’est le signe que vous avez trouvé une bonne piste.
  • Parler aux entreprises. Beaucoup d’entreprises dépendent de voitures ou d’autres véhicules – taxis, camionnettes de livraison, voitures de fonction, etc. Comme elles comptent sur leurs véhicules pour faire tourner leur entreprise, elles ont tout intérêt à leur offrir les meilleurs soins possibles. Vérifiez auprès de quelques entreprises locales pour savoir qui s’occupe de leur parc automobile. Si vous ne savez pas comment le savoir, essayez de demander aux conducteurs eux-mêmes, comme le livreur qui se présente avec votre nouveau canapé ou le chauffeur de taxi qui vous dépose à l’aéroport.
  • Recherche d’avis en ligne. Un dernier endroit où chercher des recommandations – ou pour revérifier celles que vous avez déjà reçues – sont les avis en ligne. Vous pouvez consulter des sites comme Angie’s List, Yelp et Google pour trouver des mécaniciens locaux et voir comment ils sont perçus par leurs clients. Un autre site utile est le Car Talk Mechanics Files, qui contient les listes de plus de 30 000 mécaniciens. Soyez toutefois prudent en parcourant les avis en ligne. N’excluez pas une entreprise à cause d’un seul avis d’une étoile ; même les meilleures entreprises ne sont pas à l’abri d’avis furieux de grincheux. De même, même une mauvaise entreprise reçoit de temps en temps un avis élogieux d’un client qui a eu de la chance dans cette entreprise. Au lieu de prendre votre décision en fonction des meilleurs ou des pires avis, regardez ce que la majorité des évaluateurs – ceux du milieu – ont tendance à dire.

2. Vérifier les références

À ce stade, il est probable que vous ayez une liste assez longue de mécaniciens possibles. Pour la réduire, vérifiez les références des mécaniciens. Voici quelques sites à consulter:

  • ASE. C » est l’organisation la plus réputée qui certifie les mécaniciens automobiles. Pour obtenir la certification ASE, un mécanicien doit passer un long test couvrant plusieurs types différents de réparations de véhicules. Vous pouvez effectuer une recherche sur le site de l’ASE pour trouver les garages de votre région qui portent le sceau bleu de l’ASE, ainsi que leurs adresses, numéros de téléphone et cartes détaillées.
  • AAA. L’Automobile Association of America (AAA) tient également une liste des ateliers de réparation automobile qui répondent à ses qualifications. Les membres de ce réseau de réparations automobiles approuvées sont tous dotés de mécaniciens certifiés ASE ou certifiés par le constructeur. Ils doivent passer une inspection AAA chaque année et fournir des cartes d’enquête sur la satisfaction des clients à tous les membres de l’AAA, de sorte que la qualité de leurs services est constamment contrôlée. Il n’est pas nécessaire d’être membre de l’AAA pour rechercher un établissement AAR ; il suffit de se rendre sur le site Web et de saisir votre code postal.
  • BBB. Le Better Business Bureau (BBB) ne certifie pas les mécaniciens automobiles, mais il peut vous aider à trouver ceux qui traitent honnêtement avec leurs clients. Si une entreprise, y compris un atelier de réparation automobile, est accréditée par le BBB, cela signifie que le BBB a examiné ses pratiques commerciales et constaté qu’elle a fait un « effort de bonne foi » pour traiter les plaintes des clients. Le site du BBB donne également aux entreprises des notes de A à F en fonction de la transparence de leurs pratiques commerciales, du nombre de plaintes des clients, des licences, des actions gouvernementales contre l’entreprise et des pratiques publicitaires équitables.

3. Comparer les prix

Lorsque vous récupérez votre voiture chez le garagiste, vous voulez savoir que la facture de la réparation est raisonnable. Un prix juste est proche du prix moyen que d’autres mécaniciens factureraient pour le même travail. S’il est beaucoup plus élevé, cela pourrait signifier que vous vous faites arnaquer ; s’il est beaucoup plus bas, cela pourrait être un signe d’avertissement que votre mécanicien ne fournit pas le travail nécessaire.

Pour comparer les prix de différents mécaniciens, trouvez le prix de base pour une réparation type. S’il n’y a rien dont votre voiture a réellement besoin, vérifiez le prix d’un travail d’entretien de routine, comme un alignement ou un remplacement de la courroie de distribution. Faites une recherche en ligne pour ce type de réparation, avec la marque, le modèle et l’année de votre voiture et le mot « coût ». Vous pouvez également entrer ces informations dans l’estimateur de réparation NAPA AutoCare, qui trouve les coûts typiques de la réparation dans votre région du pays.

Ecrivez la fourchette de prix que vous trouvez grâce à cette recherche. Ensuite, appelez les mécaniciens de votre liste et demandez-leur de vous faire un devis pour la même réparation. Comparez leurs prix à la fourchette que vous avez notée pour voir s’ils semblent raisonnables. Le prix idéal devrait se situer quelque part près du milieu de la fourchette – ni trop élevé, ni trop bas.

Pendant que vous y êtes, vous pouvez également demander aux mécaniciens combien de temps cette réparation leur prendra. En comparant leurs réponses, vous aurez une idée du temps que vous devrez attendre pour récupérer votre voiture après l’avoir fait réviser. Un atelier situé à quelques kilomètres pourrait s’avérer plus pratique qu’un atelier situé au coin de la rue qui vous fait attendre un jour de plus chaque fois que vous avez besoin d’une réparation.

4. Visitez l’atelier

À ce stade, vous devriez avoir votre liste de mécaniciens réduite à quelques finalistes. L’étape suivante consiste à jeter un coup d’œil à chaque atelier de réparation en personne. L’examen de l’état des lieux vous donnera une idée de la façon dont l’entreprise est gérée. Voici quelques éléments à rechercher :

  • Bien-être. Naturellement, vous ne vous attendez pas à ce qu’un garage soit d’une propreté étincelante, mais il devrait au moins être raisonnablement bien rangé. Les outils doivent être disposés de manière ordonnée et facile à trouver, et non pas éparpillés au hasard dans l’atelier. Faites attention aux signaux d’alarme comme l’huile ou la graisse renversées, qui présentent un risque d’accident.
  • L’éclairage. Un atelier de réparation doit être bien éclairé. S’il ne l’est pas, il y a un risque que les mécaniciens fassent des erreurs simplement parce qu’ils ne peuvent pas voir ce qu’ils font.
  • Aire de stationnement. Pendant que vous êtes à l’atelier, jetez un coup d’œil au parking. Si les voitures sont garées de façon désordonnée, bloquant l’accès aux autres voitures, il est plus difficile pour les clients de venir les chercher après une réparation. Vérifiez également l’état des voitures qui sont rendues. Si les voitures garées dans le parking ont des traces de graisse sur les poignées de porte ou les volants, ou si les fenêtres ont été laissées grandes ouvertes, votre voiture risque de se retrouver dans le même état si vous la ramenez ici. En revanche, si vous voyez des protections en papier sur les sols et les sièges, c’est le signe que les mécaniciens font un effort supplémentaire pour protéger les voitures des dommages.
  • Courtoise du personnel. Enfin, regardez comment le personnel interagit avec les clients. Au lieu de simplement entrer et de dire que vous êtes un client potentiel – ce qui pourrait inspirer le personnel à faire des efforts pour être poli – faites un peu d’écoute pour voir comment ils interagissent avec leurs clients existants. Ils devraient être polis et professionnels avec tous ceux qui entrent, en expliquant ce qui a été fait à la voiture et pourquoi.

5. Interrogez le mécanicien

Pendant que vous êtes à l’atelier de réparation, entrez et posez-leur quelques questions sur la façon dont ils font des affaires. Si vous le pouvez, essayez de parler au mécanicien en personne, pas seulement à une réceptionniste. Vous pouvez vous sentir mal à l’aise de demander cela, mais les experts affirment que c’est le meilleur moyen de se faire une idée du type de travail auquel vous pouvez vous attendre. Le mécanicien, s’exprimant dans The Art of Manliness, affirme que votre objectif devrait être  » d’établir une relation avec eux, un peu comme vous le feriez avec votre coiffeur ou votre pasteur  »

Voici quelques questions à poser à votre mécanicien :

  • « Depuis combien de temps êtes-vous en affaires ? »Plus votre mécanicien a d’expérience, plus il est susceptible de savoir comment traiter une grande variété de problèmes automobiles.
  • « Quelle assurance avez-vous ? »Il existe trois types d’assurance qu’un garage de réparation automobile devrait avoir. La plus importante, du point de vue du client, est l’assurance responsabilité civile générale. Ce type de police couvre les dommages si vous, ou votre voiture, êtes blessés dans les locaux. Il est également utile pour les mécaniciens d’avoir une police du propriétaire de l’entreprise, qui couvre leurs biens et leurs actifs, et l’indemnisation des travailleurs, qui couvre les blessures au travail.
  • « Avez-vous des spécialités ? » Certains mécaniciens se spécialisent dans des véhicules ou des types de travaux particuliers. Un mécanicien qui se spécialise dans votre marque de véhicule est plus susceptible de comprendre toutes ses bizarreries. Il est également plus susceptible d’avoir les bonnes pièces pour votre voiture en stock, plutôt que de devoir les commander. Cependant, vous paierez généralement plus cher pour vous rendre chez un spécialiste que dans un magasin local indépendant qui s’occupe de toutes les marques et de tous les modèles.
  • « Quel type de pièces utilisez-vous ? »Les ateliers de réparation peuvent utiliser une variété de pièces – neuves ou d’occasion, OEM (fabricant d’équipement d’origine) ou aftermarket (fabriquées par une autre entreprise). Les pièces du marché secondaire sont généralement moins chères, mais dans certains cas, seules les pièces d’origine peuvent faire l’affaire. Demandez également si vous êtes autorisé à fournir vos propres pièces – par exemple, si vous pouvez acheter un jeu de pneus en ligne et le faire installer à l’atelier.
  • « Quels sont vos tarifs ? »Il peut sembler un peu embarrassant de demander cela, mais il n’y a rien de mal à vouloir savoir combien un travail va coûter. Assurez-vous de demander si le taux que le mécanicien facture pour la main-d’œuvre varie en fonction du type de travail.
  • « Les estimations sont-elles gratuites ? »Pour les réparations courantes, la plupart des ateliers peuvent vous donner une estimation à l’avance du temps que prendra le travail et de son coût. Ce service devrait être gratuit. Demandez également si les estimations que l’atelier donne sont garanties.
  • « Quelles sont vos politiques de paiement ? »Il est important de savoir à l’avance quelles sont vos options de paiement. La plupart des ateliers s’attendent à un paiement intégral lorsque vous récupérez votre véhicule, mais certains vous permettront de payer en plusieurs versements. Vous devez également savoir quels types de paiement le mécanicien accepte – espèces, chèque, carte de crédit ou carte de débit.
  • « Garantissez-vous votre travail ? »Certains mécaniciens offrent une garantie sur leur travail, ce qui signifie que si le problème revient dans un certain délai – disons un an – ils le répareront à nouveau sans frais.
  • « Offrez-vous des voitures de prêt ? »Certains garages fournissent des « voitures de prêt » que les clients peuvent utiliser si leur voiture doit rester dans l’atelier pendant plus d’une journée. D’autres ne proposent pas de voitures de prêt, mais ils offrent un service de navette pour aider les gens à se rendre à l’atelier et à en revenir après avoir déposé leur voiture.

6. Commencez par un petit travail

Une fois que vous pensez avoir trouvé le bon mécanicien, il est temps des essayer. Cependant, vous n’avez probablement pas envie de vous jeter à l’eau avec une réparation majeure comme la reconstruction d’un moteur. Il est préférable de commencer par un petit travail simple, comme une vidange d’huile ou une inspection de routine, avant de décider de confier votre voiture à cette personne. Voyez cela comme le choix d’un médecin : vous préférez apprendre à connaître un nouveau médecin lors d’un contrôle de base plutôt que lors d’une intervention chirurgicale majeure.

Après ce premier travail, posez-vous quelques questions :

  • Le travail a-t-il été effectué correctement ?
  • A-t-il été fait dans un délai raisonnable ?
  • Le prix vous a-t-il semblé équitable ?
  • L’atelier a-t-il essayé de vous vendre un tas d’autres services dont vous n’aviez pas besoin ?
  • Est-ce qu’ils semblaient dignes de confiance ?

Si les réponses à toutes ces questions sont positives, félicitations : Vous avez trouvé votre nouveau mécanicien. Vous pouvez maintenant confier votre voiture à cette personne pour toutes sortes de réparations, petites et grandes, et être sûr que le travail sera bien fait.

Mot de la fin

Lorsque vous cherchez un mécanicien, il est utile de comprendre un peu le fonctionnement de votre voiture. Si vous ne savez rien du tout de ce qui se trouve sous le capot, vous n’avez aucun moyen de savoir si un mécanicien est honnête lorsqu’il vous dit qu’une pièce doit être remplacée. Ils pourraient pointer du doigt quelque chose qui n’a rien à voir avec votre problème et vous ne seriez pas en mesure de le savoir.

Au minimum, lisez votre manuel du propriétaire. Il n’entrera pas dans les détails des systèmes de votre voiture, mais il vous indiquera les bases des types d’entretien dont votre voiture a besoin et comment diagnostiquer un problème. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter des sites. Ces sites offrent un aperçu de base du fonctionnement des différentes pièces d’une voiture.

Vous pouvez également effectuer une simple recherche en ligne sur « comment fonctionne une voiture » ou consulter un livre de bibliothèque sur les voitures écrit pour les enfants ou les adolescents. Ces ressources sont faciles à comprendre, même pour un parfait novice. En obtenant les faits de base sur votre voiture, vous serez en mesure de vérifier votre mécanicien et de vous assurer qu’il est franc avec vous.

Qui est le meilleur mécanicien que vous ayez eu ? Comment avez-vous trouvé cette personne ?

A LIRE AUSSI

Comment réparer une fuite de gaz d’échappement

Nolwenn de la Ghesquière

À propos des problèmes de boîte de vitesses de voiture

Nolwenn de la Ghesquière

Comment retaper les sièges de voiture

Laissez un commentaire