Catégories
Comparatif d'achat

Acheter une voiture neuve ou une voiture d’occasion

Lorsque vous lisez des livres ou des sites web sur les économies, un conseil que vous rencontrez à plusieurs reprises est de ne jamais acheter une nouvelle voiture. Après tout, selon le site d’achat de voitures, une voiture neuve perd près de 10 % de sa valeur à la minute où vous la sortez du parking, et encore 10 % après un an de conduite. Achetez plutôt une voiture d’occasion de modèle récent, dit-on, et vous obtiendrez pratiquement la même voiture pour 20 % moins cher.

Il y a beaucoup à dire sur cet argument, mais il ne dit pas tout. D’une part, une voiture d’occasion n’est pas toujours moins chère qu’une voiture neuve à long terme – cela dépend de toute une série de facteurs, comme l’âge de la voiture, la douceur avec laquelle elle a été conduite et la durée pendant laquelle vous prévoyez de la garder. Et en plus de cela, le coût n’est pas le seul facteur à prendre en compte lors de l’achat d’une voiture.

La vérité est que « Ne jamais acheter une nouvelle voiture » est le genre de conseil financier à taille unique qui fonctionne rarement pour tout le monde. Dans la vraie vie, votre kilométrage – ainsi que celui de votre voiture – peut varier, il est donc judicieux d’examiner attentivement tous les facteurs en jeu avant de décider si une voiture neuve ou d’occasion vous convient.

Voitures neuves contre voitures d’occasion

L’achat d’une voiture est une décision importante. C’est l’un des achats les plus coûteux que vous ferez jamais, et un achat qui reste avec vous pendant des années. Donc, avant de faire le grand saut, il est logique de réfléchir longuement à ce qui est le plus important pour vous, et de se demander si une voiture neuve ou d’occasion est le meilleur moyen de l’obtenir.

Naturellement, le coût est un élément important de la décision. Cependant, les caractéristiques, la fiabilité et le coût de l’assurance sont également importants – et pour certaines personnes, ils valent la peine de payer plus. Voici un face-à-face entre les voitures neuves et les voitures d’occasion sur ces quatre critères, montrant laquelle arrive en tête dans chaque catégorie et pourquoi.

1. Coût d’achat

Gagnant : Les voitures d’occasion.

Le plus grand argument en faveur de l’achat d’une voiture d’occasion est qu’elle est moins chère. Un site Web consacré à tout ce qui touche à l’automobile, affirme que pour  » moins de la moitié du prix de la voiture neuve moyenne « , vous pouvez en obtenir une d’occasion âgée de trois à quatre ans, plus grande et plus riche en fonctionnalités qu’une écono-box flambant neuve.

Une analyse réalisée en 2012 par Le guide du consommateur vient étayer cette affirmation. Les rédacteurs ont comparé cinq voitures avec des équivalents de deux ans et de quatre ans et ont calculé ce que chacune coûterait à l’achat avec un prêt de 60 mois. Dans tous les cas, la version de quatre ans était la moins chère, coûtant entre 5 000 et 9 000 euros de moins qu’une voiture neuve. Les voitures de deux ans étaient également moins chères que les nouvelles, mais seulement de 2 000 à 4 000 euros.

Cependant, ces chiffres ne montrent que ce que coûte la voiture à l’achat, et non ce qu’elle coûte à la possession. Ils comprennent le prix d’achat de la voiture et les paiements d’intérêts, mais pas l’entretien, les réparations, l’assurance ou la dépréciation – la baisse de la valeur comptable d’une voiture au fil du temps. Un article distinct de Le guide du consommateur examine ces coûts supplémentaires et montre que plus vous gardez longtemps une voiture avant de l’échanger, moins elle vous coûte cher par an. La dépréciation est généralement la plus forte au cours des deux premières années, donc plus vous la gardez longtemps après ces deux premières années, moins elle coûte par an.

Cela signifie que si vous êtes le genre de personne qui aime garder une voiture jusqu’à ce que les roues tombent (comme moi), votre coût par an peut devenir si bas que l’avantage d’acheter d’occasion disparaît complètement. Lorsque mon mari et moi avons acheté notre dernière voiture (après que notre Honda Accord de 16 ans ne pouvait plus rouler), nous avons découvert qu’une Honda Fit de deux ans avec une transmission manuelle coûtait environ 13 000 euros, alors qu’une Fit neuve coûtait environ 15 000 euros. Comme nous prévoyions de garder la voiture jusqu’à ce qu’elle ait au moins 15 ans, notre coût par an serait d’environ 1 000 euros pour l’une ou l’autre voiture, il y avait donc très peu d’avantages financiers à choisir celle d’occasion.

2. Coûts d’assurance

Gagnant : Pêle-mêle.

Bien sûr, le coût initial de l’achat d’une voiture n’est qu’une partie du coût de sa possession. Vous devez également payer l’essence, l’entretien et l’assurance automobile. Selon Le guide du consommateur, environ 10 % de tout l’argent que vous payez sur cinq ans pour posséder une voiture va dans les poches de votre compagnie d’assurance

L’assurance automobile est un élément essentiel de l’économie.

Vous avez probablement entendu dire que les nouvelles voitures sont plus chères à assurer que les anciennes parce qu’elles coûtent plus cher à remplacer si elles sont volées ou endommagées. Cependant, la vérité est beaucoup plus compliquée.

Il est vrai que les voitures plus chères coûtent généralement plus cher à assurer, et les nouvelles voitures ont tendance à être plus chères que les anciennes. Mais les voitures neuves ont aussi plusieurs atouts qui peuvent faire baisser leur taux d’assurance :

  • Les dispositifs de sécurité. Une voiture dotée d’éléments de sécurité modernes – tels que des freins antiblocage, un contrôle de la traction et des airbags de tous les côtés – paraît plus intéressante aux yeux des assureurs. En premier lieu, elle a plus de chances d’éviter un accident – et même si un accident se produit, les passagers ont plus de chances d’échapper à des blessures graves. Tout cela se traduit par une diminution des sommes que la compagnie d’assurance doit verser. Ainsi, les assureurs offrent des réductions pour les voitures dotées des derniers dispositifs de sécurité – et les voitures neuves sont plus susceptibles d’en être équipées que les voitures d’occasion.
  • Taux de vol. Étonnamment, une nouvelle voiture sexy n’est généralement pas la cible la plus attrayante pour les voleurs. Ils sont plus susceptibles d’opter pour un modèle populaire dont les pièces n’ont pas changé depuis des années, car il est facile de le démonter et de vendre les pièces. Selon eux, les voitures les plus souvent volées en 2012 étaient des Honda Accords et Civics datant de 1990 à 2000. En revanche, les Honda plus récentes sont moins susceptibles d’être volées parce qu’elles sont dotées d’une technologie antivol plus sophistiquée – ce qui, en retour, rend ces voitures plus récentes moins chères à assurer.
  • Coût des pièces. Une fois qu’une voiture a été abandonnée, il devient de plus en plus difficile de trouver des pièces de rechange pour elle. Cela rend les réparations plus coûteuses, ce qui rend les réclamations plus coûteuses pour les compagnies d’assurance. Cela signifie qu’une voiture d’occasion d’un millésime rare peut coûter plus cher à assurer qu’une voiture neuve plus courante.

Parce qu’il y a tellement de facteurs en jeu, il n’y a tout simplement aucun moyen de dire si les voitures neuves ou les voitures d’occasion sont moins chères à assurer. En gros, cette question est à prendre à pile ou face.

3. Fiabilité

Gagnant : Les voitures neuves.

Un coût qui est définitivement plus faible pour les voitures neuves est l’entretien. Une voiture neuve n’a pas besoin d’entretien de routine du tout pendant les premiers milliers de kilomètres, et même après cela, elle peut continuer à fonctionner sans problème pendant plusieurs années avec juste un changement d’huile et une mise au point occasionnels. Les éléments coûteux comme les pneus, les freins, une batterie ou un nouveau système d’échappement ne seront probablement pas nécessaires avant au moins trois ans.

Bien sûr, l’entretien courant de la voiture n’est pas la même chose que la réparation d’un objet qui se casse inopinément. Même sur une voiture neuve, vous pouvez occasionnellement avoir des problèmes, comme un démarreur qui tombe en panne sans avertissement.

Mais lorsque cela se produit, vous disposez d’une garantie pour vous couvrir. Comme la garantie d’usine couvre le coût des réparations majeures pendant les premières années, les propriétaires n’ont généralement pas à payer quoi que ce soit d’autre que les soins courants et peu coûteux (comme les vidanges d’huile) pendant cette période.

Selon Le guide du consommateur, l’entretien et les réparations ne représentent ensemble que 1 % des coûts d’un propriétaire de voiture pendant la première année de possession. Cependant, plus vous gardez la voiture longtemps, plus ce chiffre devient élevé. Sur une période de cinq ans, vous pouvez vous attendre à ce qu’environ 4 % de vos coûts totaux soient consacrés à l’entretien et aux réparations ; sur huit ans, ce chiffre passe à 6 %.

Dans de nombreux cas, payer moins pour l’entretien n’est pas suffisant pour compenser le prix d’achat plus élevé d’une nouvelle voiture. Cependant, les avantages d’une conduite plus fiable vont au-delà de la réduction des coûts de réparation. Il y a aussi la commodité de ne pas avoir à traîner votre voiture à l’aller et au retour à l’atelier de réparation tout le temps, ainsi que la tranquillité d’esprit de savoir qu’elle ne vous laissera pas en rade.

Et en parlant de tranquillité d’esprit, si par hasard vous constatez que votre nouvelle voiture continue de tomber en panne, vous pouvez obtenir un remboursement ou un remplacement en vertu de la loi anticitron de votre État. Ces lois, qui varient d’un État à l’autre, protègent les acheteurs de voitures neuves qui développent des problèmes majeurs dans un certain laps de temps – généralement un an ou deux après l’achat – et qui ne peuvent être réparés après plusieurs tentatives. En revanche, les acheteurs de véhicules d’occasion « citron » n’ont pas de chance. Ce guide de CoPilot conseille de garder un œil sur certains drapeaux rouges qui suggèrent des problèmes dans le passé d’une voiture.

4. Caractéristiques

Gagnant : Les voitures neuves.

Lorsque vous achetez une nouvelle voiture, vous pouvez choisir n’importe quel modèle sur le marché et le charger avec les caractéristiques exactes que vous voulez, jusqu’à la couleur de la peinture. Si vous ne pouvez vraiment pas vous contenter d’une voiture qui n’a pas d’attelage de remorque, d’antibrouillards ou de siège arrière rabattable, vous pouvez certainement en trouver une qui en possède. Bien sûr, vous devez payer un supplément pour une voiture qui est chargée d’options, mais au moins vous savez qu’elles sont disponibles.

Avec les voitures d’occasion, en revanche, vos choix sont beaucoup plus limités. C’est la principale raison pour laquelle mon mari et moi avons fini par acheter une voiture neuve – nous savions que nous voulions une voiture sûre, économe en carburant et dotée d’une transmission manuelle, et nous ne trouvions pratiquement aucune voiture d’occasion sur le marché qui corresponde à cette description. Nous avons fini par retrouver une Fit vieille de deux ans, mais elle n’avait pas les caractéristiques de sécurité améliorées du modèle le plus récent. Donc, à coût annuel égal, la Fit dotée de meilleures caractéristiques était le meilleur choix.

Voitures d’occasion certifiées – Un bon compromis

Un risque avec toute voiture d’occasion est que, à moins d’acheter à quelqu’un que vous connaissez personnellement, vous ne pouvez pas être sûr que la voiture a été bien entretenue. Faire vérifier la voiture par un mécanicien est une façon de minimiser ce risque. Une autre solution consiste à acheter par l’intermédiaire d’un programme de véhicules d’occasion certifiés (CPO). Ces programmes offrent un compromis entre le prix plus bas d’une voiture d’occasion et la fiabilité améliorée d’une voiture neuve, ce qui en fait le meilleur des deux mondes pour de nombreux acheteurs de voitures.

Les programmes CPO ont commencé à l’origine avec des marques de luxe comme Lexus et Mercedes-Benz, mais ils sont aujourd’hui disponibles chez la plupart des constructeurs automobiles. Les voitures de ces programmes ont généralement moins de trois ans, avec un kilométrage relativement faible et sans antécédents de dommages majeurs. Elles doivent également passer une série d’inspections strictes, tant mécaniques que cosmétiques. Une fois qu’une voiture est approuvée, le programme lui accorde une nouvelle garantie qui s’étend au-delà de la garantie d’usine originale et comprend les mêmes caractéristiques que celles que l’on trouve sur une garantie de voiture neuve, comme l’assistance routière.

Les voitures d’occasion certifiées coûtent plus cher que les autres voitures d’occasion, mais elles compensent ce prix plus élevé en éliminant une grande partie du risque lié à l’achat d’une voiture d’occasion. En outre, certains constructeurs proposent un financement spécial pour les voitures d’occasion certifiées, généralement à des taux inférieurs à ceux qu’ils proposent pour les voitures neuves ou les voitures d’occasion conventionnelles

Les voitures d’occasion certifiées coûtent plus cher que les autres.

achat voiture occasion

Obtenir la meilleure offre

Que vous choisissiez une nouvelle voiture ou une voiture d’occasion, vous ne voulez pas dépenser plus que nécessaire. Des stratégies d’achat de voiture intelligentes peuvent vous aider à obtenir la meilleure affaire, quel que soit le type de voiture que vous achetez.

Un conseil important pour les voitures neuves et d’occasion est de vérifier les critiques et les évaluations pour le modèle qui vous intéresse. Recherchez la marque, le modèle et l’année de la voiture accompagnés du mot « plaintes ». Vous pouvez également trouver des évaluations sur les sites d’évaluation des consommateurs.

Découvrez également à quel point il est coûteux de réparer et d’assurer la voiture que vous avez en tête. Les voitures étrangères haut de gamme, en particulier, ont souvent des pièces difficiles à trouver qui augmentent le coût de leur réparation. Le guide du consommateur dispose d’informations sur le coût global de possession de nombreux modèles – et si le modèle que vous envisagez ne figure pas dans la liste, essayez de rechercher la marque et le modèle de la voiture avec l’expression « coût de réparation » ou « coût d’assurance »

Les informations sur le coût de réparation et d’assurance de la voiture ne sont pas toujours disponibles.

Une fois que vous avez arrêté votre choix sur un modèle qui semble répondre à vos besoins, faites-en l’essai avant l’achat. Peu importe l’apparence de la voiture, vous ne saurez jamais si elle vous convient vraiment avant d’être réellement au volant. Idéalement, essayez de conduire la voiture un jour de pluie pour voir comment elle se comporte par mauvais temps.

Finalement, soyez prêt à marchander. Les stratégies de négociation sont quelque peu différentes pour les voitures neuves et pour les voitures d’occasion, mais il est toujours utile de vérifier soigneusement les prix. Plus vous en savez sur ce que la même voiture – ou une voiture similaire – coûterait ailleurs, plus vous pouvez être confiant lorsque vous négociez un accord. De même, plus vous en saurez sur la façon dont les concessionnaires gagnent de l’argent avec les voitures neuves, plus vous aurez de chances d’éviter de payer pour des plans de protection et des options dont vous n’avez pas vraiment besoin. Définissez vos attentes avec cette liste de pièges courants lors de l’achat d’une voiture.

Acheter une voiture d’occasion

L’achat d’une voiture d’occasion implique davantage de recherches que l’achat d’une voiture neuve. D’abord, vous devez trouver qui a réellement la voiture que vous voulez à vendre. Ensuite, une fois que vous avez trouvé une voiture qui vous plaît, vous devez creuser davantage pour savoir combien elle vaut, si elle a été bien entretenue et même si le propriétaire a le droit légal de la vendre

Il y a plusieurs étapes à suivre pour acheter une voiture d’occasion.

Voici plusieurs étapes à suivre :

  • Shop Around. Aujourd’hui, les acheteurs de voitures d’occasion ont plus de choix que jamais. De nombreuses grandes villes se vantent d’avoir des  » supermarchés  » de voitures d’occasion avec des inventaires massifs et des achats sans marchandage. Vous pouvez également rechercher des voitures d’occasion sur des sites, qui mettent à votre disposition des centaines de petites annonces, provenant pour la plupart de concessionnaires. Il suffit de taper votre code postal pour trouver des voitures dans un rayon de 160 km autour de chez vous. Les petites annonces locales sur Le Bon Coin comprennent également une section « Voitures et camions » avec des annonces de concessionnaires et de vendeurs privés. Vous pouvez même acheter une voiture en ligne sur eBay Motors, qui offre la livraison gratuite, une garantie et une garantie de remboursement.
  • Vérifiez la valeur comptable. Avant même de commencer à chercher des voitures d’occasion, vérifiez les prix des modèles spécifiques qui vous intéressent. Des sites Web gratuits permettent de vérifier facilement la valeur d’une voiture spécifique en fonction de la marque, du modèle, de l’année et de l’état. Vous pouvez utiliser ces sites pour vérifier à la fois la valeur de reprise d’un modèle spécifique et le prix typique qu’il atteint chez un concessionnaire de voitures d’occasion. La différence entre ces deux prix est la marge de manœuvre dont vous disposez pour négocier avec le concessionnaire. Si vous achetez à un particulier, vous avez un peu plus de marge de manœuvre – tant que votre offre est supérieure au prix de reprise, il s’agit d’une transaction raisonnable pour le vendeur.
  • Vérifier l’historique du véhicule. Une fois que vous avez trouvé une voiture spécifique qui vous intéresse, vous pouvez faire des recherches sur son historique grâce à un service comme CARFAX ou AutoCheck. Ces sites retracent l’historique du véhicule à partir de son numéro d’identification (NIV), qui se trouve généralement sur une plaque métallique située juste à l’intérieur du pare-brise. Vous pouvez ainsi savoir, par exemple, si le compteur kilométrique est exact ou si la voiture a déjà été détruite dans un accident. CARFAX facture 40 euros par rapport de voiture, ou 55 euros pour un nombre illimité de rapports sur une période de 60 jours. AutoCheck facture 20 euros par rapport ou 45 euros pour un nombre illimité de rapports dans une période de 30 jours.
  • Vérifiez le titre. Si vous achetez d’un vendeur privé, il y a un risque que le vendeur ne soit pas le propriétaire légal de la voiture – ce qui signifie qu’après avoir remis votre argent, vous ne serez pas non plus légalement propriétaire. Pour vous protéger, vous pouvez commander un rapport sur l’historique du titre de propriété d’une voiture. Ce site Web, géré par le ministère de la justice, propose un choix de 11 fournisseurs différents pour effectuer une vérification du titre de propriété pour vous. Certains d’entre eux vérifient uniquement le titre, tandis que d’autres vérifient également l’historique du véhicule.
  • Faites-le inspecter. Avant de signer quoi que ce soit, il est absolument nécessaire de faire examiner la voiture en profondeur par un mécanicien en qui vous avez confiance. Votre mécanicien peut trouver tous les problèmes dont le vendeur ne vous parle pas, et dont il n’est peut-être même pas au courant. Une inspection avant la vente coûte environ 140 euros en faisant appel à un service comme Lemon Squad, ce qui est de l’argent bien dépensé si cela vous permet d’économiser des milliers d’euros en frais de réparation. Idéalement, vous et le vendeur devriez convenir d’un prix pour la voiture avant l’inspection. Ensuite, si le mécanicien découvre des problèmes que le vendeur n’a pas divulgués, vous pouvez revenir en arrière et rouvrir la négociation pour que le prix soit réduit afin de couvrir toutes les réparations nécessaires. Notez que de nombreux concessionnaires de voitures d’occasion ne vous permettront pas de faire inspecter une voiture par un mécanicien extérieur – ce qui est un bon argument pour acheter à un vendeur privé.

Acheter une voiture neuve

L’achat d’une voiture neuve est plus simple à bien des égards que l’achat d’une voiture d’occasion, puisque vous pouvez simplement entrer chez un concessionnaire et demander à voir le modèle spécifique que vous voulez. Les complexités apparaissent lorsqu’il s’agit de négocier le prix. Comme les voitures neuves sont plus chères, la plupart des acheteurs choisissent des financer, et les concessionnaires connaissent toutes les astuces pour négocier un prêt afin de soutirer le plus d’argent possible de la vente

Pour vous protéger, il est important d’avoir une bonne connaissance du marché.

Pour vous protéger, vous avez besoin de votre propre livre d’astuces pour contrer les leurs :

  • Payer comptant si vous le pouvez. Selon Le guide du consommateur, environ 11 % du coût de possession d’une voiture au cours des cinq premières années sont les intérêts que vous payez sur le prêt. Si vous empruntez 25 000 euros pour acheter une voiture et que vous le remboursez sur cinq ans à un taux d’intérêt de 4,5 %, au moment de rembourser le prêt, vous aurez payé près de 3 000 euros en intérêts. Donc, si vous pouvez rassembler assez d’argent pour acheter la voiture directement, vous pouvez réduire le prix final de 3 000 euros instantanément.
  • Trouver du financement ailleurs. Peu d’acheteurs peuvent réussir à acheter une nouvelle voiture au comptant, mais il existe tout de même des options moins coûteuses qu’un prêt chez le concessionnaire. À moins que le concessionnaire ne propose un financement spécial à faible taux d’intérêt, vous pouvez probablement trouver un meilleur taux dans une banque ou une coopérative de crédit locale. Une coopérative de crédit est votre meilleure option, avec des taux inférieurs de 0,5 % à 1 % aux prêts bancaires, selon CNN Money. Une fois que vous avez réussi à obtenir un prêt pré-approuvé auprès de votre banque ou de votre coopérative de crédit, vous pouvez alors faire demi-tour et demander au concessionnaire un rabais au lieu d’un financement à faible taux d’intérêt, réduisant ainsi le prix d’achat du véhicule.
  • Faites vos devoirs. Avant de commencer à marchander le prix, faites un peu de recherches. Utilisez un site pour trouver à la fois le prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) et le prix facturé – c’est-à-dire le prix payé par le concessionnaire – pour la voiture que vous voulez, et notez les deux chiffres. Le vendeur peut essayer de négocier à la baisse à partir du PDSF, mais vous ferez mieux en vous concentrant sur le montant que vous êtes prêt à payer au-dessus du prix facturé. Essayez d’obtenir un prix final supérieur d’environ 2 % au prix facturé. Vous pouvez également utiliser le site, TrueCar pour voir ce que d’autres ont payé pour la même voiture que celle que vous envisagez.
  • Séparer le prix et les conditions de prêt. Une autre astuce des concessionnaires consiste à regrouper les négociations du prix d’achat et des conditions de prêt en se concentrant sur le montant de votre paiement mensuel, plutôt que sur le montant total que vous payez pour la voiture. Pourtant, ce qui semble être un paiement peu élevé n’est pas toujours aussi intéressant lorsque vous réalisez que vous devrez le payer chaque mois pendant cinq ans. Pour éviter de jouer à ce jeu, insistez pour négocier le prix d’achat et les conditions du prêt séparément. Obtenez le prix final de la voiture cloué sur place avant même de commencer à parler du prêt – ou révélez que vous avez déjà obtenu un financement ailleurs.
  • Vérifiez la valeur de reprise. Si vous prévoyez d’échanger votre ancienne voiture, attendez d’avoir fixé le prix de la nouvelle voiture avant de discuter de la valeur de reprise. Préparez-vous en consultant des sites comme Edmunds et Kelley Blue Book pour savoir combien vous pourriez obtenir pour votre ancienne voiture dans le cadre d’une vente privée. Si le prix que le concessionnaire vous propose est proche de ce montant, acceptez l’offre. Cependant, si le concessionnaire vous fait une offre inférieure, cela vaut probablement la peine de faire le travail supplémentaire de vendre la voiture vous-même ou de l’apporter à un autre concessionnaire de voitures d’occasion.
  • Skip the Extras. Pendant qu’il s’occupe de la paperasse pour conclure l’affaire, le directeur financier essaiera probablement de vous tenter avec divers ajouts mécaniques et financiers. Vous pouvez vous attendre à ce qu’on vous propose une extension de garantie, qui ne vaut pas le coup à moins que la voiture que vous achetez soit notoirement peu fiable. Un autre service que de nombreux concessionnaires tentent d’ajouter est la gravure de sécurité : le numéro d’identification du véhicule est gravé sur le verre des fenêtres pour dissuader les voleurs. La gravure du numéro d’identification du véhicule est une précaution utile, mais elle ne vaut pas les quelque 200 euros que la plupart des concessionnaires demandent pour ce service. Les services de police et les clubs de service locaux offrent souvent ce service pour une somme minime, et vous pouvez également le faire vous-même avec un kit de bricolage qui coûte environ 20 euros.

Mot final

En définitive, le choix entre une voiture neuve et une voiture d’occasion se résume en grande partie à votre bonheur personnel et à votre tranquillité d’esprit. Si une voiture neuve va peser lourdement sur votre budget personnel, mais que vous pouvez facilement vous permettre d’en acheter une d’occasion décente, alors vous aurez probablement moins de stress et plus de satisfaction avec la voiture d’occasion.

D’un autre côté, si vous pouvez gérer les paiements d’une nouvelle voiture beaucoup plus facilement que vous ne pouvez gérer les voyages supplémentaires à l’atelier de réparation pour une voiture d’occasion, alors allez-y et achetez une nouvelle. Et si vous hésitez sur ce qui compte le plus, peut-être qu’une voiture d’occasion certifiée est votre meilleur compromis entre le coût et la commodité.

Quelles que soient vos inclinations, prenez le temps de croquer les chiffres avant de vous décider. Choisissez une voiture particulière qui vous intéresse et calculez combien il vous en coûterait de la posséder sur cinq ans si vous l’achetez neuve et si vous achetez un modèle plus ancien d’occasion. Le fait de voir les chiffres noir sur blanc peut rendre votre choix beaucoup plus clair.

Quelle est la meilleure voiture que vous ayez jamais possédée ? L’avez-vous achetée neuve ou d’occasion ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *