Les voitures polluantes interdites en ville cet été ?

pot

C’est le buzz qui secoue le monde automobile cette semaine : le gouvernement songe à des restrictions de circulation dans les centres-villes, pour les véhicules jugés trop polluants. Après le couac sur le feuilleton « éthylotest « , c’est reparti pour un tour avec un nouveau dossier brûlant qui va faire couler beaucoup d’encre ! Votre Peugeot 309 de 1991 a les roues qui tremblent… Et sur Auto Moto N’Co, on n’aime pas ça !

L’ombre du ZAPA plane sur cette mesure…

L’année dernière déjà, avec l’ancien gouvernement en place, le dispositif ZAPA (Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air) promettait de mettre à mal les véhicules trop polluants. Depuis, cette mesure a été enterrée puis vient, comme par hasard, d’être remise au goût du jour. Le motif ? Se mettre en conformité avec l’Union Européenne qui risque de punir l’Hexagone si elle ne rentre pas dans les clous écolos. Des sanctions financières sont même à craindre. Ça ferait presque froid dans le dos en attendant le coup de chaud de cet été…

Voiture polluante : six millions de véhicules anciens sur la sellette

En matière de sécurité routière, le gouvernement l’avait promis, le changement c’était maintenant. Et pour l’écologie, les ministres veulent marcher sur les plates bandes de leur prédécesseur (où est le changement annoncé ?). En ligne de mire : 6 millions de véhicules (celles d’avant 1997) devraient rester au garage lors des pics de pollution cet été.

L’avis d’AutoMoto’NCo

Une nouvelle proposition à l’emporte pièce ! Comment va faire celui qui n’a pas les moyens de changer sa voiture de 1996 ? Oui, il y a la Casse, mais déjà que rouler est devenu très cher, alors si en plus, on doit être interdit de conduire les jours de canicule pendant que les 4×4 flambants neufs pourront rouler… On roule sur la tête ! D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais depuis quelques années, les jours de pics de pollution sont de plus en plus nombreux alors que curieusement, il y a moins d’été chaud depuis 2004 (et là c’est le passionné non seulement d’auto mais aussi de météo qui parle)… L’écologie c’est bien, mais quand c’est juste et justifié… Sinon, solution radicale, partez en Irlande, il paraît que les jours de canicule n’existe pas là-bas et qu’on pourrait même bientôt boire trois verres de rosé sans se faire prendre.

Clin d’oeil : Pour finir sur une note un peu plus positive, les vélos devraient eux aussi être interdits bientôt à la montagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *